2ème manche du Trophée Nitro D'hiver: une réussite !

(reportage et photos: Lionel)

Cette seconde manche s'est déroulée à Préverenges, sur la superbe piste CRF Power. Rien à dire sur la piste qui n'a pas changé depuis la dernière course (voir les reportages précédents pour les photos). Avec Pascal Christin et Alexandre Amort à l'organisation, la course fut super et n'a souffert d'aucune critique. Cependant, il y a (à mon avis), des petits détails à changer pour le futur:

Les fréquences: lors de l'entrainement du samedi, il y a eu des petits "couacs". En effet, en utilisant le tableau et les feutres pour inscrire la fréquence que l'on utilise, il y a toujours le risque qu'il y ait des fréquences à double, par erreur. Alors qu'en utilisant les pincettes, il n'y a plus ce risque... si la pincette est pas là, c'est que la fréquence est prise, on ne peut pas avoir de pincette à double. Toujours au niveau des fréquences, je me souviens des courses d'il y a 10 ans: on n'acceptait pas moins de 20khz d'écart entre deux fréquences, car risquant de créer des tops. On a pu voir samedi des gens avoir des tops, avec 10khz d'écart. Or, le dimanche, il y avait en qualifs des gens séparés uniquement par 10khz. A l'époque, le programme de comptage aurait demandé changement de fréquences. Pourquoi les programmes de comptages actuels acceptent cela? Et ce n'est pas propre uniquement au trophée nitro, mais à toutes les courses actuelles, et ce, quelque soit le club ou l'organisateur.

Le trophée nitro d'hiver a pour particularité de proposer 2 manches de qualification, et 3 manches de finale, puis de reclasser tous les pilotes à la fin de leurs finales respectives. On a vu notre ami Fausto Armeli louper ses deux qualifications, et rouler presque seul en finale D (ils étaient 2). Ainsi, il a pu aligner les tours comme à l'entraînement, et se reclasser sans problème parmis les pilotes qui ont "galéré" en A avec le traffic, alors que le classement aurait été certainement tout autre si Fausto avait roulé en A. Le système est intéressant et ingénieux, mais il démontre là ses limites. A l'avenir, une course avec 3 qualifications et 2 finales semble plus indiqué, c'est en tout cas ce qui s'est dit dans les stands.

La ventilation: ce n'est plus vraiment un problème, car Alexandre Amort m'a indiqué il y a quelques semaines que la ventilation serait améliorée d'ici peu. Donc un peu de patience... encore quelques temps à supporter les gaz d'échappement !

Tout ceci n'a en rien entamé le plaisir de participer au Trophée Nitro d'Hiver qui demeure une réussite. Les pilotes sont de plus en plus nombreux à y participer car très plaisant et convivial.

La course:

En sport (échappement latéral, carrosserie touring et pneus imposés 37° et 35° shore), beaucoup de Kyosho, Vone-S et V-oneR. De plus en plus d'Asso NTC3, et quelques châssis divers. Laurent Durussel établi la pôle et remporte une victoire méritée.

En open (échappement, carrosserie et pneus libres), les Serpent 705 sont majoritaires parmis les pilotes les plus rapides, mais il faut noter l'excellente GS Vision de Didier Perrin et de nombreuses Kyosho V-one-RR pour les pilotes suivants, notament le très rapide Paulo Rodriguez. Notons la venue de quelques Suisse-Allemands, tels que Traugott Schär ou encore la venue de Daniel Hurt (France) et du tessinois Pesenti. Alexandre Amort réalise la pôle et remporte la victoire.

Dans les stands, une ambiance très conviviale, les gens étant détendus et sympathiques. Ce fut donc une course réussie comme on les aime. Soyez nombreux à nous rejoindre pour la prochaine manche qui aura lieu le 15 et 16 février (attention, la date a été changée, elle avait été précédemment indiquée pour le 8 et 9 février).

Voir Les résultats complets de cette manche.

Voir le classement après 2 manches.

Remerciements:

-A l'organisation (comptage, buvette), pour leur acceuil souriant et sympatique.
-A Didier Perrin, pour ses précieux conseils et sa disponibilité.
-A Philippe Belaz pour la vis de servo cherchée et trouvée !!! (ouf)
-A Didier Baltensperger pour la vis de servo cherchée, mais pas trouvée !!
-Au petit Villar (je me souviens plus de son prénom), pour avoir joué LOIN de mon stand.
-Au chien de la famille Belaz (sauf erreur ?), pour avoir laissé mon sandwich tranquille après de longs regards menaçants.

Voici quelques photos:


Les stands, bien remplis !


Monsieur Perrin au travail sur la GS Vision de son fils Didier


La Serpent 705 de Daniel Hurt


Daniel Hurt, en préparation avant les finales.


Traugott Schär, avec sa Serpent 705.


La Serpent 705 de Traugott Schär


La NTC3 d'Arnaud Buffat


Philippe Bélaz, toujours fidèle au poste.


La NTC3 d'Olivier Beining (platine carbone option)

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015