HPI CUP à Frontenex (Genève)

(reportage et photos: Lionel)

Cette seconde manche de la HPI Cup 2003 s'est déroulée à Frontenex, sur la piste permanente du GMC, prétée pour l'occasion à l'ERMC, co-organisateur de l'évènement avec la maison Neidhart, représentant HPI Suisse.

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

La pluie annoncée ne fut heureusement pas au rendez-vous, et c'est un temps splendide qui accompagna la cinquantaine de compétiteurs venus de toute la Suisse.

Organisation:

Nous avons retrouvé Jean-Marc Betticher au comptage, épaulé à l'organisation par Alain Gaillard, Michel Maurer, Carlos Garcia et Sebastien Leuenberger.

Petit regret: aucun repas n'avait été prévu, les pilotes devant se débrouiller. Heureusement la ville est juste à côté.

La piste:

Toujours aussi abrasive, la piste de Frontenex a fait souffrir les pneus de nombreux pilotes... plus particulièrement de ceux qui n'ont pas utiliser les pneus Team-Orion / Ellegi caoutchouc (connus ici sous la marque "Fast Tires". Ces pneus permettaient de tenir tout le wee-end, et offraient une accroche excellente sitôt que la température de la piste était suffisante, c'est à dire à partir de la deuxième manche de qualification. Les pilotes utilisant les pneus Team-Orion / Hot Bodies devaient prévoir deux à trois trains de pneus. Seuls les pilotes électrique ont pu utiliser ces pneus, car en thermique, impossible de tenir le temps d'une finale. Aucun pneu mousse ne fut utilisé, toujours en raison de la forte usure due à la piste.

La course électrique:

Electrique Micro:

Aucune Micro HPI engagée sur cette piste inadaptée à cette catégorie.

Electrique Sport:

Juan Cachafeiro réalise la pôle position devant Christian Bäriswyl et René Grünig. Les six premiers se tiennent en uen dizaine de secondes.

En finales, le jeune Adrien Duborgel parti 7ème en raison de qualifications problematiques réalise une superbe course, remportant même la troisième manche. Juan remporte la course, devant Adrien et Christian Bäriswyl.

Guillaume Aubert remporte la finale B.

Electrique Pro:

La grande "bagare" de la journée eu lieu entre Carlos Garcia et Sebastien Leuenberger. Carlos réalisera finalement la pôle position pour moins d'une seconde devant Sebastien et Georges Camicas-Aycardi.

En finale, Carlos remporte deux manches non sans effort, tant la lutte fut rude avec Sebastien Leuenberger, dont la Yokomo MR4-TC-SD trop accrocheuse semblait un peu moins agile que la HPI Pro2 de Carlos. La troisième place revenant au très rapide Thomas Gerber.

La course thermique:

Nitro SS:

Loïc Zimmerman réalise facilement la pôle, avec presque un tour d'avance sur Serge Maurer qui est en progression. En finale, Loïc mène de bout en bout et remporte la victoire devant Serge Maurer et Gilles Schmid (qui, rappelons-le n'a AUCUN lien de parenté avec Lorenz Schmid).

Nitro Racer:

Arnaud Buffat réalise la pôle avec un tour d'avance sur Walter Cosatto et Fausto Armeli.

Toujours motorisé par son viel OS a échappement latéral, Arnaud effectuera une finale sans faute ni excès, assurant la victoire. Derrière, Fausto Armeli connu quelques problèmes moteur, et Walter Cosato perdi un tour pour moteur calé. Au final, Arnaud remporte la vistoire avec 5 tours d'avance sur Walter, suivi de Fausto à un tour.

Super Nitro:

Loïc Zimmerman, plus à l'aise à Frontenex que lors de la première manche à Préverenges, réalise la pôle-position pour deux secondes devant Bastien DeMarco et Dominique Wohlwend relégué à un tour.

La finale fut fort disputée entre Loïc et Bastien, se dernier s'imposant pour quelques secondes, au terme de 60 tours. Loïc second, suivit à trois tours par Dominique Wohlwend.

Matériel:

En électrique:

Seules nouveautés vues dans les stands: la Yokomo MR4-TC-SD de Sebastien Leuenberger et une X-Ray Raycer.

La majorité des châssis était représentée par des Associated TC3. Les pilotes HPI présents étaient répartis entre les superbes Pro3 Hara Edition et les Pro2 fortements optionnées.

Côté Chargeur, Georges Camicas-Aycardi nous a présenté son excellent chargeur / déchargeur Eagle Racing. Beaucoup de fonction sur cet excellent chargeur, malheureusement pas importé en Suisse.

En thermique:

En Super Nitro et en Nitro SS (Super Speed), que des HPI puisque le réglement le précise. En Racer, majorité de Kyosho (V-one-S ou R), suivi par les Associated NTC3 qui réalisent le triplé, et quelques autres châssis, tels que la Mugen de Helli Spreng. Niveau motorisation, OS réalise aussi le triplé en Racer, avec un brave CVX a échappement latéral devant deux TR12 P, le haut de gamme de la marque japonaise. Dans les autres catégories, les moteurs Team-Orion sont suivis par diverses autres marques, que ce soient des R&B, Nova Rossi ou autres OS.

La Super Nitro de Bastien, dans le genre "sapin de noël" (pièces anodisées de différentes couleurs, et multiples cadeaux dans tous les coins...) a démontré beaucoup de fiabilité, et récompense enfin son pilote (et son papa mécano) par une victoire méritée.

Conclusion:

Cette deuxième manche s'est déroulée dans une superbe ambiance, beaucoup de plaisir tout au long de la journée, avec des pilotes plus détendus que d'habitude. La météo y étant certainement pour beaucoup.

Les pilotes ont aussi apprécié les petits cadeaux offerts par la maison Neidhart lors de l'inscription, c'est sympa :)

Conclusion fétiche de Jean-Marc Betticher: "merci d'être venus, et bonne rentrée".

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015