Coupe de Genève 2003 manche 2

(reportage et photos: Lionel)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Troaprainon au micro

David Alexandre Martin, alias "Troaprainon" (à lire vite), a fourni un bel effort au micro, pour commenter nombre de finales.

La buvette était comme lors de la première manche assurée par TC Racing.

Le déroulement de la coupe de Genève:

Vous trouverez tous les détails du déroulement de la coupe de Genève lors de notre reportage sur la première manche cette coupe.

La piste:

La piste se voulait très technique, voire un peu piegeuse, et pourtant rapide pour les pilotes les plus habiles et les voitures les mieux réglées. L'ermc a testé un scotch gris pour fixer les moquettes.

A mon avis (bien que je n'aie pas roulé) le scotch habituel brun est meilleur, les voitures semblant plus glisser sur le gris. Il est aussi difficile de savoir ou est le scotch, avec le brun on sait si la voiture est dessus, et on peut alors être plus prudent dans sa conduite.

Les pilotes présents:

Il semble que la coupe de Genève soit moins populaire que les années précédentes, le nombre de pilotes étant relativement peu élevé (une quarantaine de pilotes lors de cette manche). Je n'en connais pas la raison précise, mais peut être que certaines personnes ont peur de ne pas tenir les 8 minutes de course. C'est une crainte non fondée, car même avec des 2400 il est possible de terminer la manche avec un rapport bien adapté et un pilotage souple. Seuls quelques "barbares" de la gachète et les incorrigibles adeptes du On/Off connaissent des soucis d'autonomie.

La course:

Jean-Marc Betticher réalise une nouvelle fois la pôle position. Derrière lui, on retrouve Daniel Archimi et Sebastien Leuenberger, nettement plus compétitif que lors de la manche précédente, puis Arnaud Buffat, Marco Cannas, François Bossetti toujours performant etc.

Au chapitre des contre-performances, Walter Pollet-Villard contraint de revenir à une version proche de la boîte de sa Corally en raison de casse des chappes de ses biellettes de renfort "home made", et Bastien DeMarco dont la superbe voiture parru relativement peu à l'aise sur cette moquette qu'il découvrait pour la première fois.

Les finales A ont été très claires, mis à part quelques petits accrochages, et relativement fair-play. Jean-Marc remporte la victoire, alors que la bataille fait rage pour les 2ème et 3ème places entre Sebastien Leuenberger, Daniel Archimi et Arnaud Buffat qui termineront dans cet ordre.

Finale: Points: Pilote: Voiture:
1 2 Jean-Marc Betticher Yokomo
2 4 Sebastien Leuenberger Yokomo
3 5 Daniel Archimi Yokomo
4 8 Arnaud Buffat Associated
5 11 Thierry Dupraz Associated
6 12 Arnaud Girard Associated
7 13 François Bossetti Associated
8 14 Walter Pollet-Villard Corally
9 15 Bastien DeMarco Prototype
10 16 Marco Cannas Yokomo
11 2 (b) Paul Francesci Yokomo
12 3 Carlos Garcia Yokomo
13 6 Adrien Duborgel Associated
14 8 Alain Gaillard Yokomo
15 10 Georges Camicas Aycardi Associated

Vous trouverez le classement complet sur le site de l'ERMC.

Matériel:

Nous n'avons rien noté de nouveau, mis à part les accus CS d'Arnaud Buffat.

De plus en plus de Yokomo, la marque est maintenant dominante à Genève.

Les moteurs 23 tours fonctionnent toujours sans souci, mais on entend dans les stands quelques questions au sujet des moteurs des meilleurs, certains se demandant s'il n'y a pas eu une "sélection" avant la course. Personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur le sujet, Arnaud Buffat dont le moteur lui a été attribué "au hasard" lors de son inscription à la première manche n'allant apparement pas moins vite ou moins fort que les pilotes Orion. De plus cette coupe de Genève n'a aucun enjeu, et il n'y a pas de surprise au niveau de la hierarchie du niveau des pilotes.

Conclusion:

Comme lors de la première manche de la Coupe de Genève, les pilotes sont partis satisfaits de leur course.

Beaucoup de plaisir avec ce format de course.

 

Sebastien Leuenberger en préparation de finale
Daniel Archimi
Arnaud Girard en pleine discussion
Georges Camicas Aycardi refuse toute médiatisation et popularité !
DeMarco père en train de préparer les moteurs de DeMarco fils
La plus rapide des TC3, celle d'Arnaud Buffat
La Yokomo de Gabriel Demontheil
La Corally de Walter Pollet-Villard, en plein travail
Beaucoup de travail pour les courageux ramaseurs de la finale D
Superbe carrosserie de Sebastien Leuenberger, peinte par Daniel Archimi
Le chargeur de Marc GoodWine  anima un peu les stands par sa surchauffe !

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015