2ème manche de la
Coupe Nitro d'Hiver 2003-2004

(reportage et photos: Lionel)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

La piste:

Le tracé a été légèrement modifié et rendu un peu plus rapide, et donc moins exigeant au niveau pilotage. De tout nouveaux et superbes vibreurs en bois ont été inaugurés, et remplacent très avantageusement les cônes jusqu'alors utilisés.

Les pilotes présents:

De nombreux pilotes étaient présents, notament Markus Bader, André Haus, Marc Bösinger et Matthias Meier venus de Suisse Allemande ainsi que Sebastien Leuenberger qui se met au nitro.

Nitro-dépendance:

Cela fait trois courses qu'il annonce qu'il ne roule "probablement" pas, mais un problème vicérale le ronge: Alexandre Amort n'arrive pas à dépasser sa dépendance au nitro. Nous étudions sérieusement la création de "patchs" de nitrométhane pour aider Alex a ne pas sombrer. "Ces Gaz, c'est plus fort que toi !"

La course:

En Sport, très peu de concurrents, en raison du fait que très peu de pilotes possèdent encore des moteurs à échappement latéral. Le jeune William Schick obtient la pôle devant Gregory André et Joey Sousa. En finale, William remporte sa première course devant Michel Fiechter et Gregory.

En Open, Marc Bosinger réalise la pôle position devant Daniel Archimi, Alexandre Amort et Arnaud Buffat (qui signe le record du tour) et Markus Bader. Jamais des qualifications ne furent aussi disputées lors d'une coupe d'hiver: ces cinq pilotes se tiennent en moins de 5 centièmes de seconde !

Lors de la première finale, seuls Markus Bader et Matthias Meier terminent la course! Tous les autres pilotes seront contraints à l'abandon: Arnaud Buffat perd un cardan dans les tours de chauffe, Daniel Archimi casse un support de servo, Alexandre Amort casse son échappement... etc.

La deuxième manche sera magnifique: Markus Bader et Arnaud Buffat s'échappent dès le second tours et seront roues dans roues pendant les 3 premières minutes. Derrière, la bataille fait rage au sein du peloton emmené par Alexandre Amort. Arnaud touche légèrement la voiture de Markus qui fait alors un tête-à-queue. Très fair play, Arnaud l'attend au bord de la piste mais ce fait alors rentrer dedans par un pilote acharné, qui non content de l'épronner le traîne sur 3 mêtres jusqu'à le faire passer de l'autre côté du balisage et lui faire ainsi perdre plus d'un demi tour sur la tête de la course et toute chance de se battre pour la victoire. Suite à cet incident, Alexandre Amort a pris le commandement devant Markus Bader et Daniel Archimi. Arnaud Buffat remonte tour après tour et ravi la 3ème place à Daniel à mi-course. Alexandre Amort s'impose devant Markus Bader et Arnaud Buffat, tous trois dans le même tour.

Vous trouverez le classement général de la coupe d'hiver ici.

Podium Expert

En Open, Alexandre Amort (R40 / Max) remporte cette course devant Markus Bader (FW05 / NovaMega) et Arnaud Buffat (MTX3 / OS).

Podium Amateur

En Sport, William Schick remporte une victoire méritée devant Michel Fiechter et Gregory André.

Matériel:

Aucune nouveauté dans les stands, mises à part diverses options vues sur la FW05R de Didier Baltensperger et sur la GS Vision de Yaël Zurflüh.

Comptage:

CRF Power a investi dans un nouveau programme de comptage (Aebi). Il aura fallu quelques heures d'apprentissage la semaine précédente et l'aide précieuse de Christophe Pethoud pour que cette seconde manche ne connaisse que peu de soucis.

Etant au comptage, et pour répondre à divers questions et repproches, je tiens à mettre ce qui suit au clair:

-Il y a des pilotes qui ne savent pas remettre une puce de comptage à sa place, dans l'ordre. Nous ne sommes pas responsables d'un éventuel désordre dans les puces, la vérification du numéro de puce utilisé incombe aux pilotes et non aux chronométreurs.

-Lors d'une manche de finale, un pilote a vu sa voiture partir dans les stands, et détruire ainsi son train arrière. Nous avons arreté la manche en cours après 4 minutes pour un controle radio scrupuleux. Il en est ressorti qu'il n'y avait pas de problème au sein de la manche, mais qu'il s'agit très certainement et sans le moindre doute d'un "imbécile" qui a allumé sa radio dans les stands pour effectuer des réglages. Nous ne sommes pas en championnat suisse, et n'avons pas constitué de régie radio, comptant sur le bon sens et la discipline personnelle de chaque pilote. A l'avenir, nous sanctionnerons toute radio dans les stands puisque quelques pilotes ne sont pas assez matures pour se gérer.

-Le nouveau système de comptage ne permet malheureusement pas de corriger les temps aux tours des pilotes, mais seulement un résultat final (nombre de tours et temps). Ainsi nous avons eu deux soucis durant la journée, avec des pilotes ayant coupé (involontairement). La cause est le fait que nous prenons les 5 meilleurs tours pour les qualifications et non une manche complète. Cela ne relève pas d'une incompétence des chronométreurs, mais d'une impossibilité informatique (qui nous a fait perdre 30 minutes et privé de repas chaud). Soyez donc indulgents envers nous (Steve, Christophe et moi).

Conclusion:

Une excellente course, malgré quelques petits soucis de comptage.

 

Les stands
HPI R40 d'Alexandre Amort
FW05R de Markus Bader
Mugen MTX3 d'Arnaud Buffat
HPI R40 de Daniel Archimi
FW05R de Didier Baltensperger
FW05R de Marc Bosinger
GS Vision de Yaël Zurflüh
Serpent 710 de Marc Wirtz
Nouveaux vibreurs en bois
Jean-Claude Ruchet: excès de vitesse et délit de fuite !
Excès d'optimisme...
Ca marche moins bien !

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015