Grand Prix Auto RCM Nitro
Touring 200mm à Préverenges

(reportage et photos: Lionel)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.
Note 2: merci à Philippe Belaz pour la photo du podium Expert.

La piste:

Le tracé se veut très rapide, mais il faut avoir de bons doigts et être précis pour trouver la bonne trajectoire et aller vraiment vite. Nos amis Français ont été surpris par l'accroche de la piste, demandant quel genre de produit CRF Power utilise pour la traiter !

Evidemment, CRF n'utilise aucun produit, l'accroche et la couche de "gras" de la piste résultent uniquement des résidus d'essence et de la gomme déposée par le passage des voitures depuis bientôt deux ans.

L'infrastructure générale de CRF Power en a impressioné plus d'un, nombreux étaient les pilotes à découvrir CRF pour la première fois. La convivialité des stands, la superbe buvette, la piste à l'accroche parfaite ainsi que les locaux en eux mêmes ont été fort appréciés et de nombreuses éloges ont été faites à Alexandre Amort ou Fabrice Ramella pour l'ensemble.

Les pilotes:

Grand Prix Auto RCM oblige, de nombreux pilotes Français auront fait le déplacement, notamment en catégorie Expert. En catégorie Elite, nous retrouvons des pilotes de renom, habitués de la catégorie ou spécialiste de piste thermique: Traugott Schaer (Champion Suisse 200mm 2003), Matthia Pesenti, Markus Geisendorf (Champion Suisse 1/8 piste 2003), Beat Wälti, ou encore de 1/10 électrique: Sebastien Leuenberger, Daniel Archimi entre autre. Les habitués de la catégorie étaient également là, comme Alexandre Amort, Arnaud Buffat, Dominique Fehr etc.

L'ambiance dans les stands fut détendue et bon-enfant. Le repas du samedi soir fut apprécié de tous, seuls quelques pilotes Français y renonceront, n'aimant pas "la cuisine chinoise" (le menu était: "fondue chinoise" ! Pas très asiatique tout ça).

La course:

Cette course est une première pour CRF Power qui essayait ce week-end le système à remontées. Quelques petits "couacs" de comptage, facilement rattrapés auront enseigné à CRF et ses chronométreurs divers et précieux éléments pour les courses futures.

Nous comptions pour ce week-end trois catégories: Promotions, Expert et Elite. En Promotion et Expert, les pneus étaient imposés. Il s'agissait de Team-Orion Fresh Kicks 32° shore, avant et arrière en 26mm de large. L'accroche fournie par ces pneus était parfaitement adaptée à la piste, et l'usure était relativement faible. L'essence était limitée à 16° de nitrométhane. En Elite, les pneus étaient libres, mais l'essence était là aussi limitée à 16° de nitrométhane, comme en championnat Suisse.

En catégorie Promotion, Joey Sousa obtiendra la pôle position. En finale, Thomas Guillon effectuera 46 tours, obtenant ainsi la victoire devant William Schick et Didier Boet. Joey Sousa en prise à divers petits problèmes de fiabilité ne pourra se battre correctement et terminera à la quatrième place, devant Michel Fiechter.

Chez les Experts, Bruno Fernandes obtiendra la pôle position grâce à sa bonne régularité et des temps au tour fort honorables. Tony Fourre, très bien placé à l'issue des qualifications, aura beaucoup de problèmes en demi-finale... ce qui le privera d'une finale pourtant fort méritée. Lors des finales, Paulo Rodriguez trouvera enfin son rythme et remportera ainsi une magnifique victoire devant le jeune Bruno Fernandes, très en vue tout le week-end, et Dominique Fehr qui se montrera discret mais performant.

En catégorie Elite, la plus disputée, Traugott Schaer démontrera ici tout son talent, effectuant la pôle dès le samedi soir et ne faisant que l'améliorer à chacune de ses sorties. Il remportera logiquement sa demi-finale et la finale... rien à redire. Derrière, on notera l'abandon d'Alexandre Amort en demi-finale, en prise avec une voiture un peu en dessous de son talent. Marc Bösinger sera très impressionnant de régularité, mais sans jamais donner l'impression d'aller vite en raison de son style de pilotage extrèmement propre. Mais ce n'est qu'une impression: Marc était le seul pilote en finale à pouvoir rivaliser tant bien que mal avec Traugott ce week-end. Derrière ces deux pilotes, nous retrouvons Beat Walti, André Haus et Arnaud Buffat, premier pilote Romand. Daniel Archimi se montrera très rapide, mais commetra trop de petites fautes pour lutter aux avants-postes. Sebastien Leuenberger connaitra lui quelques problèmes, le contraignant à l'abandon en finale.

Vous trouverez ici le classement complet de la course.

Les dix finalistes Elite

Les dix finalistes Open, avec (debouts de gauche à droite): Traugott Schaer, Marc Bösinger, Beat Walti, André Haus, Arnaud Buffat, Markus Bader puis (accroupis) Didier Baltensperger, Sebastien Leuenberger, Daniel Archimi et Christophe Pethoud.

Les 5 premiers de la catégorie Elite

Le podium Elite: André Haus (4ème), Marc Bösinger (2ème), Traugott Schaer (1er), Beat Wälti (3ème) et le premier Romand: Arnaud Buffat (5ème).

Les finalistes Expert

Les finalistes Expert, avec la victoire de Paulo Rodriguez devant Bruno Fernandes et Dominique Fehr.

Les 5 premiers Promotion

Les pilotes Promotion avec la victoire de Thomas Guillon devant William Schick et Didier Boet (absent de la photo).

Matériel:

La majorité des voitures présentes étaient des Kyosho, que ce soient des V-oneS, R, RR, RR Evo ou encore la nouvelle FW05-R plus ou moins optionnées.

Les Serpent 710 feront forte impression, de même que quelques Mugen, dont celle d'Arnaud Buffat, très performante.

Les quelques HPI sembleront un peu en retrait, mais la jeunesse de la voiture et la particularité de la piste ne peuvent permettre d'en tirer des conclusions.

Côté motorisation, nous noterons les excellentes performances des NovaMega et des Max, très proches. Les Sirios semblent aussi très performants, mais seul Christophe Pethoud les utilise parmis les pilotes de pointe. Les HPI R40 du Team-Orion sont elles propulsées par des Wasp, dont celui de Daniel Archimi est le plus performant.

Au niveau des pneus en Elite (non imposés), la majorité des pilotes utilisent des MS ou équivalents. Arnaud Buffat essayera des TRC tout au long du week-end, et finira avec des "Jap Soft" de 1/8 piste à l'arrière lors des finales.

Relativement peu de casse ce week-end, le balisage étant peu pénalisant. Un pilote cassera une bielle, d'autres casseront des jantes MS (c'est habituel), mais rien de spécial à signaler à ce sujet.

Le concours de carrosserie sera remporté par Patrick Egido, avec une carrosserie magnifiquement réalisée.

Nous avons pu voir évoluer des voitures avec des phares et des feux stop, aux mains de pilotes français.

Conclusion:

Cette course fut une excellente experience pour nombre de pilotes, et pour Auto RCM qui devrait renouveller l'expérience en 2005.

La remise des prix récompensera de très nombreux pilotes, Denis Sallé du magazine Auto RCM distribuant les nombreux lots offerts par ses partenaires (R&B, Medial Pro, JP Racing, etc).

 

La buvette, lors de l'excellent repas du samedi soir.
Autre vue de la buvette, tout le monde est en train de déguster l'excellente fondue chinoise de Madame Amort
La Serpent 710 de Traugott Schaer
La voiture de Traugott, cette fois avec sa carrosserie et son trophée (pôle et victoire).
Papa Pesenti en pleine préparation de la 710 de son fils.
La Serpent 710 de Matthia Pesenti
Alexandre Amort et sa R40 HPI
La plus performante des Mugen, celle d'Arnaud Buffat.
Alain Gaillard et Marco Cannas en pleine discution
HPI R40 de Sebastien Leuenberger
Marc Bösinger et Markus Bader préparant leurs FW05-R
Superbe carrosserie peinte par Patrick Egido
Autre vue de la carrosserie de Patrick
Une carrosserie d'un concurrent Français, peinte par Pierre Fillioux (PRP)
Magnifique travail de peinture et de dessin sur cette carrosserie appartenant à un concurrent Français
Les trois plus belles voiture de la journée, lors du concours de carrosseries.
Patrick Egido, fier et talentueux vainqueur du concours de carrosseries.

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015