5ème manche
Genevois 1/10 Touring EP

(reportage et photos: Lionel Troyon)

Note 1: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.
Note 2: désolé pour les quelques fotos floues de la seconde partie de la course et des podiums.

Les pilotes présents:

Malheureusement cette course a rassemblé bien peu de pilotes. Parmis les nombreux absents: Sebastien Leuenberger, Arnaud Buffat, Adrien Duborgel, François Jesus en Modifié, Ivanoé Miller, Steve Matthey, Maxime R. et bien d'autres en Sport.

La course:

En 1/12, la lutte a été serrée entre Alain Fleury et Elias Assourian qui finissent dans cet ordre. Sur la troisième marche du podium, nous avons retrouvé Alexandre Camoletti qui est venu courrir sans le moindre entraînement après 12 ans d'absence... avec son matériel de l'époque ! Le pilotage est encore là, mais il lui faudra encore passer quelques heures à régler la voiture et à faire quelques essais de pneus.

En Stock, le jeune Cédric Gaillard a assuré son titre de Champion Genevois Stock en remportant une victoire méritée, devant Thomas Emmeneger et Boris Pahnke.

En Sport, Carlos Winderlin effectue la pôle position devant Benjamin Perolini et Fabien Fragnière. Lors des finales, Fabien se verra privé de la victoire finale par un attardé qui le sortira dans la dernière ligne droite, laissant la victoire à Carlos Wunderlin qui aura fait preuve d'une excellente régularité durant toute la journée. Fabien fini deuxième, devant Benjamin Perolini.

En Modifié, Walter Pollet-Villard obtient la pôle dans l'ultime qualification, grâce à une voiture très performante et un pilotage très propre. Durant les finales, il sera contraint à l'abandon par deux fois et gagnera l'ultime manche. Jean-Marc Betticher remporte donc la course, devant Bastien DeMarco qui s'est montré très performant et régulier, avec un pilotage très soigné, et Walter Pollet Villard.

Le podium Modifié.

Georges Camicas-Aycardi, qui remporte la finale B modifié.

Le podium Sport.

Le podium Stock.

Le podium 1/12ème.

Matériel:

Apparement rien de nouveau dans les stands, si ce n'est le Cleaner Green-RC très efficace pour nettoyer les carrosseries, plastiques et aussi les pièces métaliques.

La Pro4 de Bastien DeMarco semblait la plus performante de la journée. Peut être un peu moins "facile" que d'autres, elle s'est montrée très incisive et comparé aux autres Pro4 (de plus en plus nombreuses dans les stands), elle "tourne de l'arrière" (très légère dérive), un peu à l'image de la RDX de Pollet-Villard. Une belle prestation du pilote qui a pu rivaliser au plus haut niveau.

En amateur, la Sprint du jeune Fabien Fragnière parfaitement réglée pour les finales a démontré un bon potentiel, mais arrive a ses limites en configuration d'origine. Ce châssis demeure excellent pour les débutants, car performant et fiable.

Conclusion:

Une course avec relativement peu de pilotes, mais d'un excellent niveau, rien à redire.

 

Pro 4 de Fausto Armeli
Pro 4 de Jean-Marc Betticher
TRF 415 de Nicolas Saucy
Corally RDX de Walter Pollet-Villard
X-Ray FK de Georges Camicas Aycardi
Associated TC3FT de Martial Bouillard
Yokomo CGM de Juan Cachafeiro
HPI Sprint de Fabien Fragnière
Les accus d'Alexandre Camoletti, 10 ans après... un vrai musée.
Le cleaner Green RC
Très belle carrosserie de Fabien Fragnière

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015