Touring World Cup &
Lords Of Touring 2004:

(reportage et photos: Lionel Troyon)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

L'organisation:

BBK, Team-Orion et RC World étaient à l'organisation de la course.

Didier Boulmier a animé les courses durant tout le week-end.

La partie droite de la piste, ou bien souvent les départs se jouaient après le grand virage.

La partie gauche de la piste, avec au fond la chicane ou l'on pouvait perdre facilement une place si l'on arrivait un peu trop optimiste.

Rien à redire au niveau de l'organisation: tout était absolument parfait. Tous les pilotes internationaux qui m'ont parlé de l'accueil, de l'infrastructure et de la piste m'ont dit être très surpris par le niveau de l'ensemble. Seule la piste a été trouvée un peu petite pour un tel évènement, bien que très plaisante et interessante au niveau du tracé.

Les pilotes présents:

Une partie des stands.

La table des pilotes Team-Orion / Peak.

Les stands vus du podium de la piste thermique.

Quelques pilotes n'auront pour finir pas fait le déplacement, alors qu'inscrits (Marc Fischer, les frères Myrberg, Jilles Groskamp, Martin Hudy pour les plus connus). Il y avait cependant pas moins de 80 pilotes prèts à en découdre pour cette coupe du monde 1/10 Touring.

Parmis ceux-ci, il faut relever la présence de Marc Rheinard, champion du monde en titre, David Spashett, Greg Hodapp, Steen Graversen, Hubert Hönigl, Peter Pinisch, Ben Cosgrove, Andy Moore, Andy Krämer, Jean-Marc Betticher, Chris Grainger, Daniele Ielasi, Teemu Leino, Jonas Anderson... etc. En plus de ces vedettes internationales, il fallait encore compter sur des pilotes de haut niveau tels que Cyril N'Daye, Walter Pollet-Villard, Bastien DeMarco, Arnaud Buffat, Traugott Schär, Daniel Archimi entre autres.

La course:

Force est de constater que le format "Mixed Race" (genre Reedy Cup, c'est à dire course aux points) n'est pas forcément facile pour les pilotes qui n'y sont pas habitués. Les courses ont été relativement musclées par moments. C'est un peu domage pour quelques pilotes qui ont vu certaines de leurs manches compromises, mais on peut néanmoins considérer la course comme équitable: tous les pilotes étant sur le même pied d'égalité et confrontés aux mêmes difficultés.

Après avoir utilisé les deux premiers rounds pour régler sa voiture, Marc Rheinard a gagné toutes ses 8 autres manches, ce qui l'a mis ex-eaquo avec Steen Graversen qui a lui remporté ses 10 manches (les 2 moins bonnes manches ne sont pas comptabilisées). Pour les départager, il aura fallu regarder les temps, et c'est Marc Rheinard qui s'est montré le plus rapide sur cette piste. Andy Moore rejoint les deux pilotes Tamiya sur le podium.

Vous trouverez ici le classement complet.

Le trio gagnant de la World Cup: Steen Graversen (3ème), Marc Rheinard (1er) et Andy Moore (2ème).

Les dix premiers de la World Cup, accompagnés des représentants de CRF Power, GP Batteries et Team Orion.

Les 10 finaliste de la course des Lords Of Touring.

Marc Rheinard remporte également la course des Lords Of Touring.

Marc Rheinard entouré des divers officiels et sponsors de l'évènement (GP Batteries, BBK Softwares, CRF Power et Team Orion).

Matériel:

Team-Losi: quelques pilotes (Hubert Hönigl David Spashett entre autres), utilisaient ici la nouvelle JRX-S, qui semble très performantes. La voiture est très spéciale du point de vue visuel, et une fois de plus Losi a décidé d'inover et de faire un modèle originale, plutot que de reprendre des principes et solutions communes.

Tamiya: la TRF415 marche très très fort. Ce châssis est d'ailleurs l'un des plus représentés, que ce soit au niveau pilotes de pointe ou pilotes privés. La nouvelle version MS (Maezumi Satoshi) est livrable depuis quelques jours.

X-Ray: la FK de Greg Hodapp disposait des dernières modifications, apparues lors des championnats du monde. Les cellules ont en effet été redessinées afin de rabaisser les masses. La majorités des X-Ray utilisaient le châssis épais ainsi que la platine large.

HPI: la Pro4 s'est montrée elle aussi très performante (preuve en est la 3ème place d'Andy Moore), mais un peu fragile (couples côniques, et pièces diverses. Certains pilotes (suisses notament) utilisent des suspensions (bras, fusées) de TRF415.

Schumacher: les Mi2 de Teemu Leino et de Jonas Anderson se sont montrées extrèmement stable dans la partie la plus technique, là où les autres châssis se montrent délicats.

Corally: la RDX de Walter Pollet-Villard s'est montrée très performante, les soucis de l'Assassin sont maintenant passés et la marque Hollandaise a retrouvé le niveau de fabrication / compétitivité / fiabilité que nous lui connaissions par le passé.

Yokomo: de moins en moins de pilotes Yokomo, malgré les qualités évidentes du châssis. Nous avons pu voir des versions différentes dans les stands: de la CGM à la World Edition en passant par la SD traditionnelle.

Associated: la TC4 marche bien, mais demande peut être une attention particulière a sa mise au point. Une petite dizaine de ce châssis était présente ici.

Team-Orion / Peak: apparement rien de nouveau chez Team-Orion / Peak. Joe Pillard était à l'écoute des pilotes (y compris des privés) et s'est montré très disponibles pour tous.

LRP / Nosram: Reto König a fait le déplacement pour assister les pilotes de la marque. Les charbons longue durée se sont montrés très performants. Andy Krämer a testé un moteur brushless ainsi que le variateur Sphere lors des essais du vendredi. Cela semble fonctionner parfaitement. A noter aussi le test d'éléments 3600 LRP, dont la résistance interne est inférieure au GP3300. Le traitement pour pneus LRP semble aussi marcher très fort sur moquette.

Conclusion:

Une course très animée et spectaculaire, lors de laquelle tous les participants, accompagnants et spectateur ont trouvé du plaisir.

L'organisation était parfaite, que ce soit au niveau de CRF (infrastructure, accueil, restaurant), Team-Orion / RC World / BBK (contrôle technique, chronométrage, mise en ligne des résultats etc). Rien à redire à ce niveau, bien au contraire: que des félicitations et autres éloges à formuler.

 

Départ d'une manche
Carrosseries de David Marmand: magnifique
La TRF415 de Marc Rheinard
La X-Ray FK d'Arnaud Buffat
La Tamiya TRF415 de Yann Monot
Une Pro4 officielle
La Losi JRXS de Hubert Hönigl
Un Tamiya TRF414 un peu dépassée
La Tamiya TRF415 de Marc Rheinard
X-Ray FK World Edition de Greg Hodapp
X-Ray FK World Edition de Greg Hodapp
X-Ray FK World Edition de Greg Hodapp
La X-Ray T1 Evo2 de François Jesus
X-Ray T1 FK de Giuseppe Deliguori
Une voiture quelque peu exotique...
Losi JRX-S de David Spashett
Losi JRX-S de David Spashett
Greg Hodapp
Greg Hodapp
David Spashett
Jonas Anderson
Rien n'est laissé au hasard...
Quelques moteurs LRP pour le Team

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015