Montage de la Tamiya TRF 415 MS édition

(reportage et photos: Lionel Troyon / Copyrights © adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

CRF Power nous a remis un kit TRF415 MS lors de la Coupe du Monde à Préverenges. La voiture a été assemblée lors de l'évènement (le jeudi).

Le montage ne nous a pris que quelques petites heures, malgré les prises de photos. Tout est impeccable et se monte sans la moindre retouche. Attention cependant lors du montage à ne pas mélanger les diverses et multiples entretoises qui n'ont pas toutes la même épaisseur.

Le différentiel à billes dispose d'un corps en composite.

Deux roulements à billes, des billes et plaquettes de qualité... que des éléments de haut niveau.

Les multiples pièces aluminium sont anodisées en bleu, certaines pièces portent la mention "MS".

Les divers supports d'axes de suspension sont inclus dans le kit. Ils permettent évidemment de varier les différents angles.

Dans les portes fusées nous retrouvons des roulements à billes de taille réduite (5x9 au lieu des habituels 5x11 Tamiya).

Les cardans style CVD sont en aluminium à l'arrière et en acier à l'avant, probablement pour un souci de fiabilité avec la roue-libre.

Les demis-trains assemblés.

Notez les rotules en alu bleu, les biellettes à pas inversé bleues, les hexagones de roue en alu bleu... et ce n'est pourtant pas une voiture de Schtroumpf.

La transmission arrière est simple et s'effectue par une courroie crantée hyper souple.

Notez les cellules et support moteur, c'est magnifique.

Le train avant, ou comme à l'arrière on peut faire varier les prises de carrossage par adjonction d'entretoises sous les rotules.

Notez ici le support d'axe de triangle, qui peut être changé pour une autre valeur.

Le train arrière terminé.

Notez la barre anti-rouli d'origine, la disposition de la couronne, le support d'amortisseur en carbone.

Le train avant, qui bénéficie du même équipement que son homologue arrière.

Le pare-choc mousse aurait mérité une platine supérieure plutot que de simplement être maintenu par des clips qui finiront tôt ou tard par abimer la mousse.

Notez les amortisseurs au corps aluminium traité.

Ces amortisseurs sont un modèle du genre, et sont souvent utilisés par de grands pilotes sur des voitures d'autres marques.

Notez le support moteur, les entretoises sous la rotule de bielette arrière, le positionement de l'axe central.

Le train arrière vu de l'autre côté.

Notez ici la barre anti-rouli, ainsi que les entretoises de chaque côté des bras de suspension, qui permettent de varier l'empattement (idem à l'avant).

Le train avant terminé.

Les renvois de direction sont en aluminium, avec plaquette en carbone.

Notez que la direction utlise elle aussi des biellettes à pas inversé bleues, des rotules en aluminium etc.

 

Conclusion:

La voiture marche très fort, il n'y a pas besoin d'un essai routier pour en être convaincu, il suffit d'avoir vu les 415 rouler lors de la Coupe du Monde à Préverenges. Et je ne parle pas que des châssis des tops pilotes comme Marc Rheinard ou Steen Graversen, mais des 415 de pilotes privés, qui marchent tout aussi fort.

Le TRF415 MS offre beaucoup de possibilités de réglages, sans excès. Attention, ce kit est une édition limitée, donc si vous craqué pour la 415 MS, n'attendez pas trop longtemps.

 

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015