Coupe de Genève:

(reportage et photos: Lionel Troyon)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

La piste:

Le tracé choisi par l'ERMC était intéressant, relativement facile pour le pilote lambda, mais tout de même technique lorsque l'on cherche les derniers centièmes de seconde... car avec le format de course (moteur 23 tours et 8 minutes), le moindre écart se paye cher.

Les pilotes présents:

En plus des pilotes habituels (Genevois), nous avons retrouvé quelques pilotes Français tels que Loïc Etienne, Sebastien Fender, Christophe Jadot et Martial Bouillard venu rejoindre les Walter Pollet-Villart et Juan Cachafeiro. Alexandre Amort, que nous retrouvons plutôt en thermique, avait également fait le déplacement. Cette année, aucun pilote alémanique, domage.

La course:

La Coupe de Genève s'est cette année composée de deux courses, une le samedi (servant à déterminer quel pilote roulera en expert ou amateur le lendemain) au format traditionnel, et une le dimanche au format "Mixed Race" (genre Reedy Race).

Avec la motorisation imposée (et fournie), les dépassements sont très difficiles à effectuer entre pilotes de haut niveau. En effet, peu d'erreurs de pilotage avec ce genre de moteur, et des vitesses quasi identiques entre les voitures forcent les pilotes à être très opportunistes. Ainsi, il n'a pas été rare de voir quelques accrochages (jamais volontaires) lorsque deux voitures sont à la lutte pour une place.

Le samedi, Jean-Marc Betticher, Loïc Etienne et Arnaud Buffat occupent les 3 premières places sur la grille de départ. Lors des finales, Jean-Marc Betticher s'impose devant Loïc Etienne et Daniel Archimi bien remonté de la 6ème place.

Le dimanche, avec le format Mixed Race, Steve Matthey remporte la catégorie Amateur devant Michel Maurer et le jeune Fabien Fragnière. A noter que Fabien Fragnière est le seul pilote de la catégorie à avoir passé 37 tours.

En expert, Jean-Marc confirme sa victoire de la veille en s'imposant devant Loïc Etienne et Alexandre Amort dont la X-Ray s'est montrée nettement plus performante que la veille ou il dû se contenter d'une finale B. A noter que dans cette catégorie, Loïc Etienne est le seul pilote a avoir réussi 42 tours.

Vous trouverez ici le classement complet.

Podium Amateur

Le podium Amateur

Podium Expert

Le podium Expert

Matériel:

De plus en plus de X-Ray dans les stands, que ce soit parmis les débutants ou les pilotes chevronnés. La qualité de fabrication et surtout la facilité de réglage de cette voiture en ont séduit plus d'un. Nous avons ainsi pu voir des versions Raycer, Evo2 et évidemment FK.

Les Corally RDX de Loïc Etienne et Walter Pollet-Villard se sont montrées très performantes.

Quelques rares Asso TC4 étaient présentes, et semblent fort bien marcher.

Du côté de HPI, les fidèles de la marques sont toujours aussi nombreux dans la région. Jean-Marc Betticher mène le team avec Daniel Archimi et Bastien DeMarco, tous deux très performants ce week-end.

Du côté motorisation, le 23 tours imposé s'est montré à la hauteur de ce qu'on lui demandait: permettre des courses équitable ou la motorisation est quasi identique pour tous. Il fallait néanmoins vérifier le bon alignement des bagues ainsi que leur bonne lubrification pour obtenir de bonnes performances.

Conclusion:

Une ambiance toujours particulière lors de la coupe de Genève, avec beaucoup de fun pour tous. Comme chaque année, des lots sympathiques et surprenants récompensaient tous les pilotes présents.

 

La piste
La piste
Les nombreux lots
X-Ray Raycer de Thomas Emmenegger
X-Ray FK d'Alexandre Amort
Yokomo SD de Steve Matthey
Corally RDX de Loïc Etienne
Asso TC4 de Sebastien Fender
X-Ray FK de Christophe Jadot
HPI Pro4 de Frédéric Novelle
HPI Pro4 d'Adrien Duborgel

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015