Challenge HPI Suisse 2005
Manches 1 et 2 à Préverenges:

(reportage et photos: Lionel Troyon)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Les pilotes présents:

Le Challenge HPI est plus convivial et bon-enfant que populaire, ainsi la participation est faible, mais très agréable et de niveaux très divers. Parmis les pilotes présents, nous avons retrouvé les pilotes Suisses-Allemands habituels de la catégorie, de nombreux pilotes régionaux ainsi que quelques pilotes Français.

La course du samedi:

En "Electric Pro", Daniel Archimi se montre le plus régulier lors des finales, et remporte la course devant Walter Pollet Villard qui commetra trop de petites fautes, et Marc Heim. La finale B est remportée par Martial Bouillard.

En "Electric Sport", les suisses-allemands se montrent imbatables et c'est Sergio Leung qui s'impose devant Thomas Gerber et Stefan Wuthrich. La finale B est remportée par Sebastien Kessler

En "Nitro Pro", William Schicks survole la concurrence et l'emporte devant Thierry Muriset et José Arza.

En "Nitro Sport", Gilles Schmid remporte la victoire.

Pro Electric du M1 samedi

Sport Electric du M1 samedi

Nitro Pro M1 samedi

Nitro Sport M1 samedi

La course du dimanche:

En "Electric Pro", Walter Pollet-Villard se montrera plus régulier que la veille et décroche ainsi la pôle position devant Alexandre Amort. Lors des finales, Alexandre Amort s'impose devant Arnaud Buffat et Walter Pollet-Villard en prise avec des soucis d'interférence et mécaniques.

En "Electric Sport", le podium est quasi identique, Sergio Leung remportant une nouvelle victoire devant Thomas Gerber et Daniel Botscher.

En "Nitro Pro", William Schicks domine la concurrence, et s'impose devant Pascal Christin et Mike Forster.

En "Nitro Sport", Gilles Schmid remporte la victoire.

Pro Electric du M2 dimanche

Sport Electric du M2 dimanche

Nitro Pro M2 dimanche

Nitro Sport M2 dimanche

Matériel:

Les moteurs SV2 se sont montrés relativement performants. Il faut cependant porter une attention particulière à ces moteurs, dont certains perdent leurs ressorts de charbons en pleine course ! Ce qui a été rageant pour plus d'un concurrent ce week-end. Il faut aussi noter que ces moteurs posent problème aux possesseurs de X-Ray: sur les châssis carbone, cela passe limite avec un pignon et une couronne de faible taille (défavorisant le centre de gravité), et sur les châssis composite de Raycer, le positionnement du moteur devient un vrai casse-tête, en raison de la position des câbles et des portes charbons. Mis à part cela, en catégorie Pro il est nécessaire de refaire le moteur entre chaque manches (les ressorts fournis avec les charbons à cosses sont peut être un peu faibles pour les 12 tours).

Quelques pilotes utilisaient des couvertures chauffantes.

La Stratus 3 semble marcher fort sur la 415 d'Alexandre Amort, mais la majorité des pilotes se tourneront vers la Mazda 6.

Conclusion:

Une course très plaisante, rien à redire. Un grand BRAVO à Jean-Marc Betticher qui se "sacrifiera" tout le week-end au comptage.

 

Les pilotes
Chargeur Much More
HPI Pro4 de Steve Matthey
Tamiya TRF415 d'Alexandre Amort
Chargeur Duratrax ICE de François Bossetti
Corally RDX de Walter Pollet-Villard
Asso TC3 de François Bossetti
Schmuacher Mi2 de Marc Heim
HPI Pro4 de Didier Baltensperger
X-Ray T1 FK d'Arnaud Buffat
X-Ray T1 Raycer de Thomas Emmenegger
Yokomo SD de Sergio Leung
Yokomo SD de Carlos Garcia
HPI Pro4 de Daniel Archimi
Le jaune fluo est en action du côté de Berne.

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015