Worlds 1/10 TC 2006 at Collegno - #2
Tamiya 415 MSX - Rick Hohwart

(reportage et photos: Lionel Troyon / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Rick Hohwart:

Fondateur de Peak Racing il y a maintenant presque une vingtaine d'années, Rick a toujours été un pilote talentueux. Ses plus grand succès datent de la fin des années 80 et début des années 90 (avec une cinquième place aux Worlds 1/10 buggy 4WD en 1989 en Australie). Après avoir mis la haute compétition de côté pour se consacrer au business avec succès, Rick est revenu au plus haut niveau depuis environ un an, sous les couleurs de Tamiya (et Peak bien évidemment).

Tamiya TRF 415 MSX "refine 2":

Rick fait partie du top du Team Tamiya avec Marc Rheinard, David Spashet, Satoshi Maezumi entre autres. La version utilisée ici du 415 MSX comporte quelques nouveautés, dont un châssis avec diffuseur d'air intégré. Celui ci tire l'air situé sous le châssis pour l'envoyer directement sur le moteur. Nous ne connaissons pas l'efficacité exacte du système, mais cela nous semble quand même un peu léger. La direction de l'auto a également été modifiée au niveau des renvois et de leur liaison.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

La carrosserie du 415 MSX de Rick Hohwart, aux couleurs de Peak Racing.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Le train avant du 415 MSX de Rick

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Montage soigné des fils de récepteur, qui curieusement n'ont pas été racourcis comme cela se fait souvent à haut niveau.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Détail sur le porte-fusée et étrier avant du 415 MSX de Rick.

Notez l'utilisation d'un étrier en aluminium, anodisé noir.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Détail sur le porte-fusée arrière.

Notez les rondelles sous la rotule, pour ajuster le centre de rouli, ainsi que la version conventionnelle des bras utilisés.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Détail du train arrière du MSX du pilote américain.

Notez la visserie de qualité ainsi que la valeur (pincement et anti-cabrage) du support d'axe de bras.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

La nouvelle direction du 415 MSX utilisée ici. Les biellettes (plus longues) sont ancrées très au centre du châssis, modifiant ainsi la géométrie générale de la direction.

Notez la bague entourrant la noix de cardan en Delrin, afin d'éviter la casse sous les rudes efforts.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

La transmission centrale et arrière du châssis de Hohwart.

Rien d'extraordinaire, mais notez cependant l'emploi de poulies fixes en Nylon (peut être Delrin ?).

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

La même transmission vue de l'arrière.

Notez le disque en carbonne contre la couronne, pour un meilleur allignement de celle-ci lors du serrage.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Le train avant, sous un autre angle.

Notez la position de la rotule sur le bloc de direction, dans le trous extérieur, contrairement à Marc Rheinard qui lui utilise le trou intérieur.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

La partie puissance avec la transmission arrière.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Rick Hohwart utilise un variateur Hara Twister 2, accompagné par de l'électronique Airtronics (servo, récepteur et radio).

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Le moteur de Rick est évidemment un Peak muni de la nouvelle tête CRF.

Il s'agit d'un 7 simple.

Tamiya 415 MSX - World Championship 2006

Notez la petite pièce en aluminium sous le variateur, il s'agit d'un petit extracteur d'air, utilisé ici pour envoyer un peu d'air frais sur le moteur.

Notez également l'important radiateur moteur. Rick n'utilise pas de ventilateur.

La course de Rick Hohwart:

Cinquième à l'issue des qualifications, Rick aurait pu espérer une place sur le podium, d'autant plus qu'il a mené la deuxième manche de finale jusqu'à deux tours de la fin, lorsque son variateur l'a laché (surchauffe).

Avec une dizième place en manche 1, une septième en manche 2 et une huitième en manche 3, Rick termine à la dizième place au général, sans doute avec quelques regrets. Ceci dit, Rick a démontré que son talent est à son plus haut niveau, malgré les années, et qu'il faut toujours compter sur lui parmis les premiers.

1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015