Worlds 1/10 TC 2006 at Collegno - #16
Teams and drivers

(reportage et photos: Lionel Troyon / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Team HotBodies / HPI:

Peut être le team le plus représenté, tous sur HB Cyclone, mis à part quelques privés sur Pro 4. Les pilotes semblent soudés autour de HotBodies, mais pas mal de "sous-team" cachent des intérêts néanmoins différents. Ainsi, nous avons des pilotes HB-Orion ou Peak, des pilotes HB-LRP et depuis peu des pilotes HB-Checkpoint, selon la partie puissance embarquée. Au niveau des leaders, nous avons Atsushi Hara qui est peut être le plus impliqué au sein de la marque, avec sa Cyclone Hara Edition motorisé Checkpoint. Sa course n'est pas "ratée", car de nombreux pilotes aimeraient finir onzième en qualification, mais son absence en finale A peut être vécue par un tel champion comme un échec. Il s'en est fallu de peu malheureusement. En finale B, il a retrouvé tout son talent malgré un abandon en première manche. Lors de la deuxième, il fini et remporte la manche en drift, avec un temps que beaucoup de pilotes auraient voulu réaliser. Autre pilote phare de la marque, Surikarn Chaidejsuriya, motorisé Peak, aux commandes de sa Cyclone Surikarn Edition, qui fini huitième. La star montante, Andy Moore, qui ne dispose pas encore de sa propre édition et donc roule avec une Hara Edition, crée une demi surprise en remportant la pôle, la victoire et le meilleur tour en finale. A noter la présence des dirigeants de HPI / HB Europe, ainsi que de M. Watanabe, fondateur des deux marques.

Atsushi Hara Cyclone - World Championship 2006

La HB Cyclone Hara Edition d'Atsushi Hara, facilement reconaissable à son design unique.

Andy Moore - World Championship 2006

Andy Moore aux côtés de son père, en train de se préparer pour une manche de finale.

Jean Marc Betticher - World Championship 2006

Jean Marc Betticher, le multiple champion suisse était également de la partie à Collegno.

Team Yokomo:

Yokomo est sans le moindre doute le team le plus soudé, et travaillant sur un objectif commun: la victoire de Masami. On oublie les ambitions personnelles, et on travaille pour le bien de la marque, semble être la politique de M. Yokobori. Présents à la piste dès 7h00 chaque matin, l'équipe s'installe alors que d'autres sont encore au lit à l'hôtel. Commence la préparation physique et mental du multiple champion du monde, Masami Hirosaka, et la préparation de sa voiture par les deux mécanos dédiés corps et âmes à ce travail. Masami obtient la deuxième place, à 5 centièmes de la pôle position, il s'en est fallu de très peu. Lors des finales, Masami termine deux frois à la troisième place et remporte la dernière manche, ce qui lui assure la deuxième place sur le podium. Il s'agit là encore d'un extraordinaire résultat à ajouter à son long palmarès, mais son objectif de remporter le seul titre qui lui manque n'est malheureusement pas atteind.

Masami Hirosaka - World Championship 2006

Masami Hirosaka, en train de signer une roue "collector" apportée par un fan.

Masami est tout sourire, car il n'a pas encore vu la quantité de roues à signer que lui a apporté son visiteur !

Team Yokomo - World Championship 2006

Les deux mécaniciens de Masami, qui s'affairent autour du châssis du multiple champion du monde.

Team Xray:

Malgré tout le soutien offert par la famille Hudy, et notament par le "cerveau" Juraj, créateur de tous les châssis de la marque, le team ne semble pas aussi cohérent que les autres, malgré une excellente entente dans les rang. Peut être y-a-t'il trop de personnalités fortes, alors qu'il faudrait peut être comme chez Yokomo ou Hotbodies des réels leaders donnant une direction précise à suivre. Ainsi, il y a presqu'autant de réglages différents que d'individualité, ce qui n'aide pas forcément à atteindre une réussite pourtant promise au team qui semble pourtant être le plus fort sur le papier. Paul Lemieux réalise une excellente course, remportant la deuxième manche de finale, et fini ainsi sur la troisième marche du podium. Viktor Wilck accède lui aussi à la finale, en septième position sur la grille, et termine à une excellente cinquième place.

Blackstock & Burch  - World Championship 2006

Mike Blackstock et Ralph Burch, relativement peu à l'aise sur ce tracé bien différents des pistes US.

Xray T2 - World Championship 2006

La Xray T2 de Martin Hudy bénéficie évidemment des dernières pièces de la marque.

Team Associated:

Tous les pilotes officiels de la célèbre marque californienne avaient reçu un exemplaire du dernier prototype de la marque, à courroie. La voiture semble relativement bien marcher, comme l'a démontré Craig Drescher en accèdant à la finale A, mais nous sommes un petit peu déçu par le manque d'idées présentes sur le châssis. En effet, celui-ci fait plutôt penser à une FK'05 dont l'axe central serait un peu plus haut, avec des différentiels de plus gros diamètre. Cette architecture peu compacte ne lui donne pas des airs modernes, mais il est vrai que ce n'est actuellement qu'un prototype, et que l'essentiel n'est pas le look, mais la performance. Comme nous venons de le dire, Craig se qualifie en finale à la huitième place, et fini neuvième.

Team Tamiya:

Encore un team très fort, avec celui qui est considéré par beaucoup comme le meilleur pilote actuel: Marc Rheinard, accompagné par des pilotes presitigieux comme David Spashett, Rick Hohwart ou encore Satoshi Maezumi. Marc Rheinard se qualifie troisième, mais doit laisser sa place à Paul Lemieux pour échouer au pied du podium à la quatrième position. Rick Hohwart, qualifié à une excellente cinquième place, est victime des alléats de la course, après avoir même mené la deuxième manche, et fini malheureux dixième.

Marc Rheinard - World Championship 2006

Marc Rheinard, se préparant à une manche de finale.

Satoshi Maezumi 415 - World Championship 2006

La Tamiya TRF 415 MSX de Satoshi Maezumi.

Team Schumacher:

Une des marques les plus en retrait, malgré un passé extraordinaire et un pilote qui l'est tout autant, Teemu Leino. Que dire de Schumacher, qui ne semble pouvoir plus que se reposer sur le formidable pilote finlandais et les quelques privés qui font toujours confiance à la marque anglaise. Le plus curieux, c'est que la voiture marche bien, elle fait partie des bons châssis du plateau, et n'a pas grand chose à envier à ses concurrentes. Alors pourquoi un tel manque de popularité ? Toujours est-il que Teemu Leino se qualifie dixième, privant Atsushi Hara de la finale A, et termine à une excellente sixième place au général.

Team Kyosho:

Masaaki Hirosaka, papa du multiple champion du monde, était engagé ici par Kyosho pour épauler les membres du team que son Mark Pavidis, Shinozuke Adachi, Tony Rheinard et Josh Cyrul. Les pilotes semblent bien travailler ensemble sous la houlette du génie Masaaki, sans doute car le team garde une dimension facilement gérable. Pas de Kyosho en finale, mais Mark Pavidis termine à une bonne sixième place en finale B (seizième au général).

Team Corally:

Corally disposait de pilotes de renom et de talent, comme Chris Tosolini, les frères Ahoniemi, Jonas Anderson, Jonas Kerup ou encore Philipp Huber. Simo Ahoniemi sera le meilleur représentant de la marque ce week-end, en terminant à une très bonne troisième place en finale B (treizième au général).

Team Losi:

Quatres pilotes officiels présents, et aucun privé. Gil Losi, toujours souriant et sympathique, semble néanmoins un peu dépassé. Les autos marchent pourtant pas mal sur la piste, Matt Francis accedant même à la finale B, mais on se demande ce qu'il en serait en l'absence d'un tel pilote. Sans vouloir critiquer à outrance, ce n'est pas le but de notre reportage, les châssis présents ressemblent bien plus à de gros bricolages d'adolescent découvrant la RC plutôt qu'à une voiture pensée en profondeur, ce qui est très étonnant lorsque l'on connait une marque telle que Losi depuis ses débuts. Le génie aurait-il fait place à la folie ? A force de vouloir être trop différent, on s'éloigne sans doute trop des solutions qui marchent et auxquelles tous les cerveaux de la catégorie sont arrivés. Matt Francis demeure le meilleur représentant de la marque, terminant à la septième position en finale B, soit là dix-septième place au général.

Team Orion / Peak:

La marque Suisse / Américaine (selon que l'on parle de Team Orion ou de Peak), prend la mesure de ses concurrents et domine maintenant la scène mondiale. Sept moteurs sur 10 en finale sont des Team Orion ou Peak, en faisant abstraction des deux brushless présents en finale, seul Paul Lemieux aura réussi à faire rentrer un moteur à charbon d'une autre marque en finale. Il faut dire que Team Orion et Peak disposent de ce qu'il se fait de mieux en terme de pilotes, avec Andy Moore, Masami Hirosaka, les frères Rheinard, Rick Hohwart, Surikarn, Teemu Leino, Viktor Wilck etc... la moitié des prétendants à la finale A semblent rouler avec les moteurs de la marque. Malgré des intérêts commerciaux évident, Team Orion étant distributeur HB / HPI pour la Suisse, et le patron de Peak étant sponsorisé Tamiya, chaque pilote bénéficie de la même attention, même s'il n'utilise pas les accus de la marque, comme c'est le cas pour Hirosaka ou Wilck. Il n'y a semble-t'il aucun favoritisme au sein du team.

Oscar Jansen - World Championship 2006

Oscar Jansen, s'est occupé toute la semaine des moteurs de ses pilotes, avec l'aide précieuse de Joe Pillar.

Rick Hohwart - World Championship 2006

Rick Hohwart, fondateur de Peak, essuye ses pneus avant d'aller effectuer sa deuxième manche de finale.

Team LRP:

LRP a tout misé sur le brushless, les pilotes officiels utilisant tous le nouveau moteur Vector X11, qui marche très fort, comme l'a démontré Ronald Völker, époustouflant lors de la manche d'essai du samedi matin. Tous les pilotes qui n'utilise que les variateurs de la marque sont passés sur le Sphere Competition, y compris ceux qui utilisent des moteurs à charbons, comme Paul Lemieux ou Viktor Wilck. Ronald Völker sera le meilleur représentant de la marque, utilisant accus, moteur, variateur et récepteur LRP. Il se qualifie à une fantastique sixième place et fini huitième au classement général, premier Brushless.

Ronald Völker - World Championship 2006

Ronald Völker à l'interview avec Peter Bervoets, à l'issue de la manche d'essai du samedi matin.

Team Much More:

Ryan Lee, team manager était présent avec le concepteur de nombreux produits Much More. La marque Koréenne est devenue extrèmement populaire, de part l'excellente qualité de ses produits. La majorité des pilotes de pointe utilisent le chargeur Much More Cell Master, le testeur de moteur Motor Master, la nouvelle platine de décharge CTX-D, et certainement un des produits les plus représenté, le régulateur pour couvertures chauffantes. Avec Andy Moore, Much More obtient un titre de champion du monde bien mérité.

1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno
1/10 Touring World Championship 2006 - Collegno

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015