Xray NT18T full review

Test complet du Xray NT18T

(article et photos: Lionel Troyon / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Le FUN en Micro 1/18:

Lorsque TM Models (distributeur Suisse de Xray) nous a proposé d'essayer le NT18T, nous n'avons pas hésité une seconde a accepter. Le NT18T fait partie des véhicules typiquements dévolus à l'amusement et au délire entres amis, avec un matériel de niveau supérieur, comme toujours chez Xray.

En effet, ce petit NT18T convient autant au débutants qu'aux pilotes confirmés ayant des années d'expérience. Personne ne semble pouvoir être déçu par ce genre de véhicule RC.

Le kit Xray NT18T:

La boîte est de dimension très réduite, à peine plus grosse que celle du banc de démarage Hudy nécessaire à la mise en route du moteur, que nous avons reçu avec. Comme à son habitude, Xray livre une notice parfaite, avec une multitude de petits feuillets annexes et autres catalogues. Parmis ceci, nous trouvons une fiche explicative sur le réglage et rôdage du différentiel, un manuel d'emploi pour le moteur NT18, le certificat d'authenticité et quelques autres fiches de conseils divers.

A l'ouverture de la boite, nous sommes surpris par la taille des divers éléments, tels que le moteur, les différentiels, les amortisseurs etc. Pas de doute, nous sommes bien à l'échelle "Micro" 1/18 !

Le moteur Xray NT18:

Nous n'avons pas pu résister à notre esprit curieux... curieux de voir ce qu'il se cache à l'intérieur de ce minuscule moteur. Nous avons donc décidé de l'ouvrir et de vous montrer les entrailles de ce petit moteur nommé NT18.

Note: nous vous déconseillons d'ouvrir le moteur livré dans le kit. Celui-ci est assemblé par des professionnels, et il n'est en effet pas recommandé d'ouvrir ce type de matériel si vous n'en avez pas l'habitude. Nous vous recommandons de l'utiliser directement tel que reçu.

Xray NT18T

Le moteur NT18 livré dans le kit.

La réalisation semble de bonne facture, rien à redire.

Xray NT18T

L'ensemble chemise / piston du NT18 se veut traditionnel, rien de particulier à ce niveau.

La bielle est en bronze, car sa taille ne permettrai pas de disposer d'inserts en bronze à l'intérieur d'une bielle aluminium comme cela se fait traditionnellement sur les moteurs de taille conventionnelle.

La chemise semble bien étudiée, par rapports aux aligements des transferts et de l'échappement.

Xray NT18T

Le vilbrequin ne comporte aucune préparation spécial, normal puisque le moteur et le véhicule sont avant tout de type loisir, la fiabilité et la qualité sont donc les seuls critères retenus par Xray à ce niveau

Xray NT18T

Le carter du NT18 est bien entendu réusiné après moulage, rien à signaler non plus à ce niveau, le travail est fort bien réalisé.

Notez le roulement intérieur ouvert, de façon à favoriser sa lubrification.

Xray NT18T

La bielle prend facilement place sur le maneton, sans jeu intempestif.

Ce moteur est dans les standards de ce que l'ont peut trouver en moteur loisir d'entrée de gamme au niveau technique, avec cependant une qualité de réalisation supérieure.

Xray NT18T

La chemise coulisse facilement dans le carter afin de prendre place.

Attention: elle a bien évidemment un sens, mais celui-ci n'est repéré que par un point sur la chemise, il n'y a pas d'ergot. A vérifier lors du remontage.

Xray NT18T

Le bouchon de carter ne comporte pas de joint torique caoutchouc (O-ring), mais un joint plat qui semble remplir parfaitement son rôle.

Le montage de la Xray NT18T:

Nous l'avons dit et redit mille fois: monter un kit Xray relève du pur plaisir. Le NT18T n'échappe pas à la règle, même si son assemblage ne ressemble pas à celui des modèles testés précédemment (touring 1/10 ou buggy 1/8). En effet, il y a plus de plastique, que dans les autres échelles, taille et propostions obligent, et ce véhicule est nettement plus typé loisir. Cependant, le plaisir est là, il n'y a aucune mauvaise surprise.

Xray NT18T

Les différentiels à billes, assemblés en usine, sont des classiques du genre malgré leur petite taille.

Pensez à les entretenir régulièrement, en les lubrifiant convenablement aux niveaux des billes principales dans la couronne ainsi qu'au niveau de la butée à billes parfoit négligée, bien que très importante pour un parfait fonctionnement du différentiel.

Attention à ne pas forcer sur le serrage du différentiel, et à vérifier le réglage de celui-ci régulièrement.

Xray NT18T

Voici le différentiel tel que livré: assemblé en usine.

Deux roulements à billes prennent place de part et d'autre du différentiel, suivi de deux bagues en plastique.

Xray NT18T

Les bagues en plastique que l'on place aux extrémités tu différentiel ont deux fonctions: renforcer la noix de cardan (corps en plastique), et protéger quelque peu les roullements à billes.

Notez qu'il n'y a pas de rondelle de calage pour ajuster l'alignement des couples côniques.

Xray NT18T

Le pignon d'attaque, souvent appelé couple cônique, dispose de deux roulements à billes.

Xray NT18T

Le voici prêt à être installé dans la cellule.

Notez le petit O-ring à l'extrémité de l'axe, qui permet de retenir les divers éléments qui y ont pris place.

Xray NT18T

Les cellules avant et arrière sont identiques. Elle sont réalisées en plastique fibré, de bonne facture.

Notez que la demi cellule inférieure n'est pas close. Une pièce disposée entre le châssis et la cellule viendra la fermer.

Notez que ces cellules, en plus de contenirr la transmission, recevra également les implantations des bras de suspension inférieurs et supérieurs.

Xray NT18T

Le différentiel avant et son couple cônique prennent place aisément dans la cellule.

Aucun jeu nefaste, tout est convenablement aligné, et est d'origine parfaitement libre.

Xray NT18T

Le couple cônique arrière reçoit la couronne de la transmission primaire.

Celle-ci prend place via un support plastique dans lequel sont vissées trois vis à tête fraisée.

Notez que le nombre de dents de la couronne est ici repéré par le nombre 54 gravé sur cette dernière. Celle-ci est plus grande que celle de la NT18 version touring.

Xray NT18T

Voici le couple cônique assemblé avec sa couronne.

Notez la qualité de réalisation de la couronne primaire, en acier.

Xray NT18T

Le différentiel arrière prend place dans la cellule de la même manière que son homologue avant, parfaitement aligné par rapport à son pignon d'attaque.

Attention tout de même à bien placer les roulements à biles du pignon d'attaque. Il y a en effet un ergot moulé dans la cellule, à placer entre les deux roulements. Cette remarque est également valable pour la transmission avant.

Xray NT18T

Les cardans en plastique livrés dans le kit sont du type homocynétique.

Notez qu'ils sont identiques entre l'avant et l'arrière.

Xray NT18T

Un petit outil fourni par Xray permet de câler parfaitement les goupilles aux extrémités des cardans.

Xray NT18T

Les axes de roues sont eux aussi en plastique, et nécessitent l'introduction complète de vis sans tête à l'intérieur de ceux-cis.

Cela permettra de renforcer l'axe sur toute sa longueur, et permettra à l'écrou de roue de s'y visser à l'extremité de l'axe.

Xray NT18T

Une fois les axes de roues munis de leurs longues vis sans tête, l'articulation peut prendre place dans son logement sans la moindre difficulté.

Attention à ne pas trop forcer sur les divers éléments qui, bien que résistants, doivent posséder leur limite de flexibité.

Xray NT18T

Le cardan en lui-même vient ensuite s'assembler aux axes précédement parrés.

Une fois le tout en place, on peut vérifier la bonne liberté de mouvements de l'ensemble.

Xray NT18T

Les bras de suspension inférieurs arrière sont parfaitement symétriques, ce qui est une excellent chose au niveau de la gestion des pièces de rechange, il n'y a en effet ni gauche ni droite.

Les articulations des bras sont confiées à des rotules métaliques qui prennent facilement place dans les bras.

Attention, celles-ci ne sont pas symétriques, et il existe en plus différentes tailles dans le kit. Il est donc impératif de bien vérifier le type de rotule et son sens de montage dans la notice.

Xray NT18T

Les bras supérieurs arrière sont eux aussi symétriques, avec le même avantage décrit précédemment.

Là aussi, faites attentions aux rotules utilisées (type et sens).

Xray NT18T

Les portes-fusées arrière peuvent maintenant prendre place sur les bras. de suspension.

Attention au sens de montage, les portes-fusées ne sont pas symétriques. Ils sont néanmoins identiques à leurs homologues avant, ce qui permet là aussi de réduire la liste des pièces détachées.

A noter que les vis utilisées sont à tête cruciforme, et qu'un tournevis Hudy parfaitement adapté est livré dans le kit.

Xray NT18T

Les cardans prennent place dans les portes-fusées par le biais de deux roulements à billes.

Il faut ici penser à vérifier que le cardan est bien placé au fond de son roulement.

Xray NT18T

Les demis-trains de suspension arrière peuvent maintenant prendre place sur la cellule.

A noter que les petits ergots moulés sur la cellule doivent prendre place à l'intérieur des rotules de suspension en acier.

Xray NT18T

Un tirant vient ensuite prendre place entre la cellule et le porte-fusée, afin de fixer le pincement arrière.

Ne pas oublier ici de placer les câles comme indiqué dans la notice. Il est probablement possible de jouer sur la prise de pincement à l'enfoncement à l'aide de ces câles.

Xray NT18T

Le châssis est constitué d'une simple plaque en aluminium usiné.

Les emplacement des vis à tête cônique sont fraisés.

Xray NT18T

La cellule arrière peut maintenant se fixer au châssis, par le biais d'une plaque inférieure, à l'aide de quatre fis à tête cônique.

Cette plaque permet de surélever la cellule afin de donner plus de débattement aux bras de suspension par rapport à la NT18 (touring), qui n'en dispose pas.

Attention à ne pas forcer sur les pas de vis, la cellule étant en plastique.

Xray NT18T

La cellule arrière une fois fixée au châssis.

Notez ici la forte valeur donnée au pincement arrière, facilement visible à l'inclinaison des axes de roue par rapport à l'axe du châssis.

Xray NT18T

Les bras de suspension supérieurs avant ne sont pas symétriques, contrairement à leurs homologues arrière.

Ceci en raison de l'angle de châsse, qui est ici fixé par les bras supérieurs.

Là aussi, il est nécessaire de porter une attention particulière aux rotules utilisées et à leur sens de montage.

Xray NT18T

Les bras inférieurs avant sont eux aussi assymétriques. Cette fois en raison de l'angle d'anti plongée (Kick-Up), de châsse et aussi de la présence d'une butée de direction.

Attention donc à bien repérer le sens des bras et des rotules, avant leur assemblage.

Xray NT18T

Lors de l'assemblage des demis-trains avant, il faut également porter une attention particulière au sens de montage des bras et porte-fusée.

Tout est dans la notice, il n'y a pas de mauvaise surprise si l'on prend le soin de repérer les pièces droites et gauche ainsi que leur sens.

Xray NT18T

La cellule avant reçoit ensuite les éléments de suspension.

Comme à l'arrière, il faut penser à vérifier que les ergots de cellule prennent bien place dans les rotules avant serrage définitif.

Xray NT18T

Le disque de frein est réduit à sa plus simple expression. Il prend place sur l'axe central de transmission au travers d'un petit support en plastique.

Xray NT18T

Une fois l'axe de transmission central en place, nous pouvons fixer la cellule avant au châssis, sans oublier la plaque inférieure de cellule, qui fait également office de pare-choc.

Cette plaque permet comme sa collègue arrière de surélever légèrement la cellule, afin de procurrer plus de débattement aux suspensions.

Xray NT18T

La cellule avant, comme l'arrière, prend facilement place sur le châssis, alignée par deux ergots ainsi que par les logements de rotules des bras inférieurs.

Xray NT18T

le réservoir livré dans le kit est comme le reste des éléments: "micro".

L'étanchéité de l'ouverture semble correcte. Nous trouvons le ressort de rappel du bouchon un peu dur. Evidemment c'est mieux pour le fonctionnement, mais il n'est pas facile d'ouvrir le réservoir pour faire le plein sans devoir tenir l'auto de l'autre main.

Attention a bien fixer le réservoir de manière souple au châssis, à l'aide des O-rings fournis à cet effet.

Xray NT18T

Des cales de support moteur viennent prendre place sur le châssis, afin de permettre un réglage latéral du moteur sans que les vis ne dépassent du châssis.

Xray NT18T

Voici les câles en question une fois vissées en place.

Attention au sens de montage, ces câles ne sont pas symétriques.

Xray NT18T

Xray fourni un embrayage deux points en aluminium dans le kit NT18T.

Les différents éléments sont de qualité étonnante pour un modèle loisir, la marque privilégie vraiment la qualité et la fiabilité.

Xray NT18T

Le moteur fourni dans le kit est sous traité pour Xray au Japon. Il s'agit d'un 0.8cc a échappement latéral, qui semble respirer la santé.

Le carburateur est un modèle à tiroir, avec tous les réglages que l'on peut attendre d'un moteur haut de gamme: pointeau principal, ralenti et reprise.

Xray NT18T

Le vilbrequin de type SG reçoit des rondelles de calage ainsi que le cône.

Attention, les rondelles sont là pour combler le jeu longitudinal de la cloche, et il peut être nécessaire de monter / démonter deux ou trois fois le tout pour trouver le réglage idéal.

Xray NT18T

Le volant prend ensuite place sur le cône, et est maintenu en place par cet écrou.

Tant que le jeu longitudinal n'est pas réglé définitivement, cela ne sert à rien de serrer trop fort l'écrou, qui pourra l'être une fois le bon calage défini.

Xray NT18T

Les masselottes et ressorts d'embrayage peuvent ensuite être installés sur le volant.

Attention à veiller au bon sens de rotation.

Par dessus viennent ensuite la cloche et ses roulements à billes.

Xray NT18T

Le moteur peut maintenant être vissé sur ses supports.

Attention encore ici, ceux-cis ne sont pas symétriques, il convient alors de vérifier le sens de montage.

Xray NT18T

L'échappement livré d'origine est bien fini, il s'agit d'un échappement très simple, il n'y a en effet pas le moindre cône à l'intérieur du résonateur.

Xray NT18T

Une fois le joint coude/résonateur sécurisé par deux brides en nylon, le coude est fixé au moteur par deux vis munies d'écroux nylstop.

Ne pas oublier le petit joint qui prend place entre le moteur et le coude.

Xray NT18T

Le moteur peut maintenant rejoindre son logement sur le châssis.

Une attention particulière doit être portée au niveau du réglage de la position du moteur. L'entredent doit en effet comporter un très léger jeu, pour que la liberté soit parfaite. Ne pas hésiter à faire tourner la transmission à la main pour définir le réglage optimum.

Xray NT18T

Voici maintenant le moteur parfaitement aligné et fixé.

Notez sur cette vue que le carburateur est d'origine fixé avec l'angle adéquat. Merci Xray.

Xray NT18T

A l'avant, l'échappement est fixé au châssis par le biais d'un support alu et de corde a piano déjà coupée et pliée aux cotes nécessaires.

Xray nous facilite vraiment la tâche.

Xray NT18T

Le filtre à air fourni d'origine est déjà huilé, il ne reste qu'a le fixer au carburateur.

Lors de l'utilisation du NT18T, pensez a vérifier régulièrement le filtre à air. Y jeter un oeil demande très peu de temps, et peu sauver votre moteur de bien des mauvaises surprises.

Xray NT18T

Les garnitures de frein fournies par Xray sont à coller sur leurs plaquettes métal à l'aide de colle Cyanocrilate, non fournie dans le kit.

Attention à bien répartir la colle sur toute la surface, et à ne pas en abuser au niveau quantité.

Xray NT18T

Le support de frein fourni d'origine est en plastique, avec axe de pivot en aluminium et guide de plaquette en goupille-ressort.

Les deux goupilles guide de plaquette prennent place dans le support plastiques. Il convient de les disposer de manière adéquat, c'est à dire à raz de la surface extérieure du support.

Xray NT18T

Les plaquettes sont ensuites disposées sur leur deux axes de guidage. Le pivot en aluminium est ensuite glissé dans son logement, paré à pressé sur la plaquette extérieure.

Attention ici a respecter le sens de montage des plaquettes, qui ne sont pas symétriques.

Xray NT18T

Une fois assemblé, le système de freinage est vissé au châssis.

Ne pas oublier la petite plaquette en plastique située entre le châssis et le support de frein. Celle-ci sert à rattraper l'espace laissé par le surélévement des cellules avant et arrière par rapport à la version touring de la NT18.

Xray NT18T

Le pack électronique livré dans la version complète de la NT18T contient deux servos, un interrupteur et un accu de réception NiMH de 700mAh.

Xray NT18T

Cette plaque reçoit tous les éléments radio, et permet de démonter facilement l'électronique de la voiture en retirant quatre vis.

Xray NT18T

Le servo vient s'y fixer par le bis de deux supports vissés et guidés par un ergot.

Xray NT18T

L'interrupteur se fixe lui aussi à la plaque, par deux vis.

Xray NT18T

Le servo des gaz reçoit deux silent-blocs sur ses pates de fixation.

Au sujet des servos, ceux-ci sont relativement performants et disposent de pignonerie métal, on ne se moque pas des clients chez Xray.

Xray NT18T

Le servo des gaz se fixe à l'arrière de la plaque radio, en position verticale.

Xray NT18T

Voici la plaque radio munies de ses servos et de son interrupteur.

Xray NT18T

Voici le châssis de notre NT18T tel qu'il se présente à ce stade du montage.

Notez l'implatantion claire et simple des éléments, malgré la faible place dont dispose ce châssis.

Xray NT18T

Le renvoi de la commande de frein se fixe à son axe par une simple vis imbus.

Notez le positionnement parfait des éléments (frein et carburateur) par rapport au servo. On ne peut pas faire plus simple.

Xray NT18T

Les biellettes de direction sont réglables, ce qui permet d'ajuster l'angle de pincement ou d'ouverture du train avant.

Une fois les biellettes assemblées, elles sont ensuite fixées au renvoi de direction.

Xray NT18T

Le sauve servo fourni dans le kit de la NT18T se veut simple et efficace. Différentes pièces permettent de l'adapter aux divers servos du marché.

Xray NT18T

Les deux bagues en métal faisant office de ressort s'emboitent les unes dans les autres, sur le palonier principal du sauve-servo.

L'adaptateur de servo vient ensuite se fixer au centre du tout.

Xray NT18T

Voici la platine supérieure du NT18T, qui outre sa fonction de rigidificateur, va recevoir le système de direction, les supports d'amortiseurs, et l'antenne radio.

Xray NT18T

Le système de direction reçoit deux roulements à billes au niveau de sa fixation sur le pivot de la platine supérieure.

Xray NT18T

La direction une fois assemblée sur la platine, se veut très libre et précise en raison du faible jeu de ses rotules et surtout de la présence des roulements à billes sur le renvois.

Xray NT18T

Les supports d'amortisseurs avant et arrière, proposent trois trous de fixation pour le haut de l'amortisseur.

A noter que ces supports reçoivent également la carrosserie.

Xray NT18T

Voici le support avant fixé à la platine par deux vis.

Xray NT18T

Le support arrière est fixé lui aussi à la platine par deux vis.

A noter que lors de notre essai routier et de ses nombreux saut, nous avons du resserrer les vis de fixation de ce support arrière. Soyez donc attentifs sur ce point.

Xray NT18T

La platine, prête à être installée sur le chassis du NT18T.

Xray NT18T

A l'avant, la platine se fixe par deux vis.

Attention à disposer la direction comme il se doit lors de cette étape, sous risque de démontage si l'une des biellettes n'a pas été convenablement placée à ce moment.

Xray NT18T

A l'arrière, fixation identique à celle de l'avant.

Attention à vérifier que tous les éléments prennent place comme il se soit, et que rien de gène le mouvement du carburateur et du frein.

Xray NT18T

Les biellettes de direction sont maintenant fixées aux portes-fusées avant.

Attention à l'ordre du montage: vis / petite entretoise / porte fusée / grand entretoise.

Xray NT18T

Voici la direction assemblée.

A noter que l'entretoise vissée sous le porte-fusée sert de butée de direction. En effet, celle-ci vient prendre appuit contre le bras et empécher les débattements excessifs qui pourrait mettre à mal le bon fonctionnement du cardan.

Xray NT18T

Vous ne révez pas, Xray livre bien un set de barres anti-rouli dans son kit NT18T !

C'est une chose suffisament rare sur une voiture à vocation loisir, surtout dans les petites échelles, pour que nous soulignons cette agréable surprise.

Xray NT18T

Ici la fixation de la barre anti-rouli arrière.

Xray NT18T

Et là la fixation de son homologue avant.

A noter que les barres ainsi que leur fixation sont identiques entre l'avant et l'arrière.

Xray NT18T

Nous voici arrivé aux amortisseurs, éléments très importants pour la bonne tenue de route d'un châssis.

Les pistons, quatre trous pour l'arrière et deux pour l'avant, sont maintenus aux axes par des e-clips.

Xray NT18T

Les axes prennent place dans les corps pré-assemblés par Xray.

En bas, Xray a disposés deux joints O-ring pour étanchéifier ses amortisseurs.

Xray NT18T

La chappe est ensuite vissée sur l'axe de piston, il ne reste plus qu'à remplir d'huile le corps de l'amortisseur.

A noter que l'huile d'origine est particulièrement épaisse par rapport à ce que nous avons l'habitude d'utiliser, mais cela est dû à la taille importante des trous dans les pistons, et semble ainsi tout à fait adapté à cette auto.

Xray NT18T

Les amortisseurs sont maintenant terminés.

La garde au sol peut être réglée par des bagues de pré-contrainte des ressorts d'amortisseur.

Xray NT18T

Les amortisseurs avant prennent place sur le châssis.

Notez ici la bague de réglage de garde au sol, évoquée précédemment.

Xray NT18T

Les amortisseurs arrière prennent place de manière identiques aux avants.

Notez qu'ici comme à l'avant, deux trous de fixation sont disponibles aux niveau du triangle, en plus des trois trous au niveau du support.

Xray NT18T

Le train arrière, avec ses amortisseurs et sa barre anti-rouli assemblé.

Xray NT18T

La tringlerie des gaz, vraiment très simple et claire.

Pas de tringle en Z chez Xray, mais les bonnes pièces aux bons endroits, on ne "bricole" pas chez la petite marque Slovaques.

Xray NT18T

Une fois en place, on peut très facilement régler la dureté du frein grâce la molette présente sur la tringle de commande de frein.

Pour les gaz, il suffit d'ajuster la tringlerie à la position du neutre du servo, carburateur évidemment fermé.

Xray NT18T

L'idéal est de disposer d'un récepteur de taille "micro", afin de l'installer entre le servo de direction et l'accu de réception.

Si comme nous, vous ne disposez que d'un récepteur de taille normale, pas de souci, tout rentre sans problème en fixant le récepteur sur le servo de direction, comme nous l'avons fait ici. Attention toute fois à ne pas le plaquer contre la platine supérieur, cela gènerait le bon fonctionnement du renvois de direction.

Xray NT18T

Les pneus, inserts et jantes fournis dans le kit semblent bien adapté au niveau de la dureté de la gomme et de la mousse.

Attention lors du collage, à bien vérifier que la lèvre du pneu est bien en place dans le logement de la jante.

Xray NT18T

Les roues se fixent simplement avec un écrou nylstop, pas de souci.

Xray NT18T

Les quatres pneus sont identiques (avant-arrière), de même que les jantes et mousses, un bon point pour Xray.

Le profil est du type "stadium truck", c'est à dire des petits picots pour les pistes plates en terre.

Xray NT18T

Voici notre NT18T complètement assemblé, prêt pour un essai routier.

Xray NT18T

Notez sur cette vue l'implantation moteur / échappement / réservoir, ainsi que le cheminement des durites.

Xray NT18T

Voici notre engin paré de sa carrosserie, un stadium truck aux lignes dans la plus pure tradition américaine.

Au sujet de la carrosserie, notez que celle-ci n'est pas toujours facile à découper, en raison de sa petite taille et de ses formes, mais en prenant son temps, on s'en sort sans grand souci.

Le test routier:

Nous avions en tête le projet d'aller tester ce NT18T sur une piste de buggy conventionnelle: surface en terre plane agrémentée de quelques bosses et autres sauts. Puis nous avons eu l'idée de tester ce châssis Xray dans un environnement tout autre, là où il aurait le plus de chance de rouler.

En effet, à qui est destiné le NT18T ? A un public qui désire pouvoir rouler facilement, quand il veut et où il veut, ce que justement permet la taille du NT18T: pas besoin d'un circuit spécifiquement aménagé, un petit bout de terre suffit à cela. On doit pouvoir rentrer du travail et aller faire quelques pleins non loin de chez soi, juste pour le plaisir de se détendre. Avec cette nouvelle optique en tête, nous avons opté pour un test dans une cour d'école, et nous nous sommes donc rendus à Athenaz, petit village de la campagne genevois, à trois minutes des bureaux d'AdaptaWeb (siège de RC Infos). Nous avions là à quelques minutes de nous tout ce qu'il faut pour s'amuser: un vaste terrain en terre dure et tassée recouvert de petits graviers, quelques aménagements pour les enfants, avec de la terre et de l'herbe raz, et un skate-parc. Que demander de plus ?

Nous avions promis dans notre dernier éditorial de repousser le NT18T dans ses derniers retranchements, et bien c'est chose faite !

Xray NT18T

Notre Xray NT18T prêt à nous démontrer tout ce dont il est capable.

Xray NT18T

Indispensable pour démarrer le NT18T: le banc de démarrage Hudy spécialement créé pour les châssis 1/18 Micro.

Nous avons été très agréablement surpris par ce petit banc. Livré entrièrement assemblé et réglé aux cotes des chassis NT18 et NT18T de Xray, il suffit d'y mettre un accu de 6 éléments, de placer la voiture sur le banc, et hop... le travail est fini !

Xray NT18T

Fabien, notre jeune pilote pour cet essai, démarre sans souci le moteur du NT18T.

Nous avons eu entre nos mains passablement de voiture thermique. C'est bien la première fois qu'un moteur démarre aussi facilement. Comme le dit la notice: quelques secondes sans chauffe bougie, pour pomper l'essence, et l'on peut démarrer le moteur en un rien de temps. Ralenti stable, vitesse de pointe honorable, parfait. Seule la reprise doit être légèrement fermée après quelques pleins.

Xray NT18T

Une grosse bosse tout arrondie et en matière synthétique de "sécurité" (revètement mou, que l'on retrouve sous les balançoires et tobogans, destinés à absorber les éventuelles chutes) nous attendait.

L'accroche y était parfaite, comme sur le bitume, mais avec une plus faible usure des pneus.

Xray NT18T

Rien qu'avec cette petite bosse, nous nous sommes amusés comme des gamins !

Quelques petits sauts, plus où moins osés, avec atterissage dans la pente... pas mal pour un début.

Xray NT18T

Après cela, le skate-park nous attendait. Nous avons évidemment mis de côté les structures trop violente, inutile d'exagérer... le véhicule est au 1/18 tout de même !

Nous nous sommes donc concentré sur ce "transfert", que l'on peut assimiler à une table américaine, parfait pour notre Xray NT18T.

Xray NT18T

Après une montée à moyenne vitesse, le véhicule passe sur le plat en wheeling léger... sympa.

Xray NT18T

Au retour, avec des gaz plus important, le NT18T survole le plat et s'apprète ici à raterrir dans la descente.

Comme vous le démontre cette photo, le petit Xray vole bien à plat, rien à redire.

Attention: en raison de son très faible poid, le NT18T est très sensible au contrôle en l'air: un coup de gaz le cabre beaucoup, et le moindre coup de frein trop appuyé se termine en triple salto. Prudence donc... il faut penser à doser le frein et à diminuer son effet.

Xray NT18T

Ici un atterissage parfait en haut de la descente, très légèrement cabré, on peut difficilement faire mieux, bravo Fabien !

Xray NT18T

Et là, encore un saut sans souci.

Xray NT18T

Le début d'un saut un peu violent... l'atterrissage se fait trois mêtres plus loin, accompagné de quelques tonneaux.

Le NT18T est solide, rien à redire à ce niveau, il a subit presque sans boncher les pires des traitements que nous lui avions réservé.

"Presque" ? Oui, presque... le support d'amortisseur arrière s'est quelque peu dévissé, il nous a fallu le resserrer un peu, rien de plus !

Xray NT18T

Ici un atterissage à la fin du plat, avant un second saut sur la descente.

Xray NT18T

Après quelques toits, Fabien est contraint de remettre l'antenne en place, le tube étant sorti de son logement.

Xray NT18T

Dans le gravier, le NT18T devient très délicat à piloter.

Cela glisse beaucoup, et c'est normal.

Xray NT18T

Toujours dans le gravier, ici sous la poussière soulevée par notre Xray.

Xray NT18T

Vitesse de pointe vraiment étonnante pour un véhicule de cette taille, nous avons vraiment été surpris par ce petit moteur NT18.

Notre essai nous a véritablement emballé, le NT18T est un véhicule à la fois performant et très amusant. De part sa taille, il est capable d'évoluer quasiment partout, pas besoin d'aller sur un circuit spécifique.

Attention quand même au niveau du bruit, le NT18T fait quand même du bruit, malgré la taille de son moteur. Cela reste un véhicule thermique, et bien que le bruit soit tout à fait supportable et moindre que pour les autres échelles, il convient de faire attention à ne pas déranger le voisinage.

Concernant le moteur, attention à ne pas tomber dans le même piège que nous: il chauffe très peu extérieurement. On a donc tendance à le fermer un peu trop facilement. Ceci entraine des calages intempestifs après deux ou trois minutes d'utilisation. Exterieurement, on a facilement l'impression que le moteur s'engorge, alors qu'en fait c'est l'inverse, il est juste un peu trop chaud. En rouvrant un peu, on retrouve de bonnes performances et on évite les calages.

Conclusion:

Si vous cherchez un véhicule simple à mettre en oeuvre, performant, amusant, qui permet d'aller faire quelques pleins en rentrant du travail, le NT18T est fait pour vous ! Même si vous n'avez pas d'expérience en thermique. En effet, le moteur démarre au quart de tour, se rôde en quelques pleins et ne demande que très peu d'attention au niveau des réglages, ceux d'origine étant déjà performants.

Niveau pièces détachées, le NT18T est très économique. D'une part car les pièces sont très peu chères, et d'autre part car elles sont réellement solides. Nous avons réellement poussé le NT18T dans ses derniers retranchements, il a effectué de nombreux toits (sur du bitume), il a fait des aterrissages violents (par rapport à sa taille), et rien n'a bougé si ce n'est le support d'amortisseurs arrière qu'il a fallu resserer.

Alors, que demander de plus ?

 

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015