1/10 Nitro Touring Car

Championnat Suisse 1/10 Touring 200mm
manche 4 à Langenthal:

(reportage et photos: Lionel Troyon / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

La piste:

La piste du MRCL est relativement exigeante, que ce soit au niveau des pneus (usure importante) ou au niveau du pilotage, rapide mais demandant une attention de tous les instants, les enfilades rapides mal négociées peuvent très vite se terminer dans l'herbe.

Track 1/10 Nitro Touring

La piste de Langenthal, partie de gauche, avec un virage à la visibilité difficile en début de ligne droite.

Track 1/10 Nitro Touring

Un bout de la partie centrale, avec en arrière plan le restaurant.

Track 1/10 Nitro Touring

La partie de droite de la piste, avec un virage en bout de ligne droite très important car on peut y perdre beaucoup de temps et de vitesse si mal négocié.

1/10 Nitro Touring

Le contrôle technique, qui n'a connu aucun souci.

Niveau organisation, rien à redire, tout fut parfait, que ce soit au chronométrage ou à la buvette où nous avons pu nous restaurer et nous raffraichir avec plaisir en ce chaud week-end de fin juillet.

Les pilotes présents:

Après les manches de Genève et de Lostallo lors desquelles nous avons eu quelques souci au niveau de l'affluence, et malgré le fait que nous soyons fin juillet (donc en pleines vacances pour certains), le nombre d'inscrits est revenu à la hausse, surtout au niveau des tops pilotes. Seuls absents "de marque", Traugott Schär, le leader du championnat, présent en Suède pour le championnat d'europe 1/8 piste, et Alexandre Amort en vacances.

Pits 1/10 Nitro Touring

Une petite partie des stands, où il régnait comme toujours dans cette catégorie, une ambiance très décontractée et conviviale.

La course:

Dirk Stammler décroche la pôle position devant Tobias Kunz, Marc Bösiger et Charly Krebs, vraiment très rapide sur sa piste. Ces quatres pilotes seront qualifiés directement en finale. Lors des remontées, Marc Heim, Matthias Meier, Markus Bader, Marcel Munster, Claudio Pasquin et Philipp Hagnauer rejoindront les quatre qualifiés directs.

Lors de la finale, Dirk Stammler prend d'entrée la tête et commence une course solitaire. Derrière, après quelques minutes de course, la 710 de Charly Krebs décidément très en forme pointe son nez à la deuxième place, devant Tobias Kunz et Marc Bösiger. Un peu avant mi-course, Charly commet une erreur et la voiture s'immobilise dans l'herbe. la voiture qui n'a pourtant pas câlé ne repart pas, retour au stands. Après avoir perdu deux tours, Charly repart sixième. Nous avons à ce moment Dirk Stammler, Tobias Kunz, Marc Bösiger et Marc Heim. Claudio Pasquin est contraint à l'abandon.

Après 25 minutes de course, la MTX4 de Dirk, qui compte trois tours d'avance sur le deuxième, s'immobilise, moteur câlé (réservoir vide). Après une folle course du mécano et un redémarrage difficile, Dirk repart en deuxième position, avec presque un tour de retard sur Tobias Kunz qui a hérité de la tête de la course. Dirk commence une folle remontée, qui est finalement aidée par les pneus de Tobias qui sont à l'agonie. Dirk reprend la tête de la course pour ne plus la lacher. Il remporte ainsi sa deuxième manche de la saison, devant Tobias qui arrive néanmoins à terminer, Marc Bösiger, Marc Heim et Matthias Meier.

Podium 1/10 Nitro Touring

Les finalistes, de gauche à droite:

Charly Krebs (8), Claudio Pasquin (10), Tobias Kunz (2), Marcel Münster (7), Dirk Stammler (1), Matthias Meier (5), Markus Bader (6), Marc Bösiger (3) et Marc Heim (4)

Absent: Philippe Hagnauer (9).

Matériel:

Les pneus sont à Langenthal un des paramêtres les plus importants, en raison de l'usure importante due au bitume abrasif et relativement glissant hors de la trajectoire. Ainsi, trouver un choix de pneus alliant performances et moindre usure n'est pas chose aisée. En qualifications, nous avons vu certains rouler en 35/37 et d'autres rouler dans des duretés de 40/42, suivant la stratégie adoptée (par exemple: ne pas avoir de surprise en finale avec des pneus plus dures qu'en qualification). Lors des finales, les pilotes ont opté pour des duretées de 40 ou 42.

A titre indicatif, Dirk Stammler est parti en finale avec des 40 avant, 40 à l'arrière gauche, et 42 à l'arrière droit, afin de ne pas avoir trop de différence de diamètre entre les pneus arrière gauche et droit, après 30 minutes de finale.

Tires 1/10 Nitro Touring

Encore un souci d'usure des pneus pour certains finalistes, comme ici Tobias Kunz qui termine sur les jantes.

La Serpent 720 faisait ici sa première sortie nationale, entre les mains de Marc Heim, qui se dit très content de sa nouvelle monture "très facile" à conduire. Sa quatrième place finale démontre tout le potentiel de ce châssis tout juste sorti de boîte.

Serpent 720 1/10 Nitro Touring

La Serpent 720 de Marc Heim, fraichement montée.

Il décroche avec sa nouvelle monture une excellente quatrième place.

Serpent 720 1/10 Nitro Touring

Le train arrière de la 720 de Marc.

Serpent 720 1/10 Nitro Touring

Ici le train avant de la Serpent.

Serpent 720 1/10 Nitro Touring

La transmission primaire de la 720, absolument identique à celle de la 710.

Serpent 720 1/10 Nitro Touring

Voici un demi train avant, notez le nouveau système de fixation du bras supérieur.

La Mugen MTX4 de Dirk Stammler était sans le moindre doute la voiture la plus performante du week-end. Le pilotage de Dirk, tout en finesse et retenue, typé "électrique", lui a permis de dominer la course et de ne pas trop souffrir de l'usure des pneus.

Mugen Seiki MTX4 1/10 Nitro Touring

La MTX4 de Dirk, après 30 minutes de finale.

Le moteur LRP s'est montré encore une fois très performant.

Mugen Seiki MTX4 1/10 Nitro Touring

Le train arrière de la MTX4 de Dirk Stammler.

Mugen Seiki MTX4 1/10 Nitro Touring

Le train avant de la MTX4 de Dirk.

Notez le montage très soigné de la Mugen MTX4 de Dirk Stammler.

Mugen Seiki MTX4 1/10 Nitro Touring

Le récepteur, un LRP Phaser, simplement maintenu par du scotch armé.

En 1/10 thermique, l'installation radio n'est pas toujours aisé à gérer au niveau des câbles.

Mugen Seiki MTX4 1/10 Nitro Touring

A Langenthal, Dirk utilisait un différentiel à l'avant de sa MTX4, ce qui est suffisament rare pour être souligné.

Au niveau de la dureté, Dirk utilisait de l'huile 50'000 dans son différentiel.

Autre nouveauté sortie il y a peu, le moteur Team Orion / CRF est encore très peu nombreux dans les stands. Après avoir discuté avec quelques pilotes, il semble que ceux-ci attendent encore un peu de voir le moteur tourner régulièrement avant de se décider. Ceci est sans-doute dû à la somme d'innovations proposées par ce moteur qui sort vraiment de l'ordinaire.

Les premières impressions données par ce moteur laissent penser qu'il requiert une approche différente des moteurs conventionnels au niveau des réglages (embrayage notament). Lors de cette manche, nous avons pu voir le nouvel échappement Team-Orion prévu pour son moteur.

Team Orion CRF 1/10 Nitro Touring

Le pot Team Orion est magnifique.

Notez le travail effectué à l'extremité du pôt, des ailettes de refroidissement y sont usinées.

Team Orion CRF 1/10 Nitro Touring

L'ensemble moteur / échappement CRF, utilisé ici par Patrick Pfister.

Conclusion:

Cette quatrième manche d'achève dans une excellente ambiance, après une magnifique finale qui a vu la deuxième victoire de la saison de Dirk Stammler.

Au championnat, Traugott Schär conserve la tête malgré son absence ce week-end. Derrière, les positions se ressèrent. Prochaine manche: Aigle à la fin du mois d'août.

Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Team Magic 1/10 Nitro Touring
Team Magic 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Mugen MTX4 1/10 Nitro Touring
LRP Engine 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Kyosho RRR 1/10 Nitro Touring
Serpent 710 1/10 Nitro Touring
Team Magic 1/10 Nitro Touring
Serpent 710 1/10 Nitro Touring
Serpent 710 1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
1/10 Nitro Touring
Pos. Driver Club Chassis Engine Tires
1 Dirk Stammler PS93 Mugen Seiki MTX4 LRP Z12R Spec 2 GRP (HPI)
2 Tobias Kunz MRCU Kyosho RRR Sirio Evo III Ufra
3 Marc Bösiger PS93 Kyosho RRR Sirio Evo III Ufra
4 Marc Heim PS93 Serpent 720 RB Rody Xpack
5 Matthias Meier PS93 Kyosho RRR LRP Z12R Spec 2 Ufra
6 Markus Bader PS93 Kyosho RRR   Ufra
7 Marcel Münster MATA Kyosho RRR Sirio Evo III Xpack
8 Charly Krebs MRCL Serpent 710 LRP Z12R Spec 2 GRP
9 Philipp Hagnauer PS93 Kyosho RRR   Ufra
10 Claudio Pasquin MRTM Team Magic G4S Max Power SL3 MF GRP (Fast)

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015