Montage complet de la Team Magic E4RS II EVO

(article et photos: Lionel Troyon / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Un article encore plus spécial que le précédent:

Lors du montage précédent, à savoir celui de la Team Magic E4RS II, je vous avais expliqué qu'écrire l'article à ce sujet était une chose spéciale par rapport à tous les autres articles rédigés pour ce site par le passé, car travaillant maintenant pour le distributeur Team Magic, et très lié à la marque Taïwanaise car ayant également contribué au développement de leurs produits depuis maintenant plus de 3 ans.

Et bien cet article est encore plus spécial, car je suis avec Walter Pollet-Villard encore plus impliqué dans la conception de l'EVO que nous ne l'avions déjà été dans celui de la E4RS II. En effet, si pour la E4RS II nous avions donné les voies à suivre ainsi que de nombreuses idées... nous avons été encore plus loin les 8 mois précédents la sortie de cette nouvelle version, pendant lesquels Team Magic nous a suivi "les yeux fermés" au niveau de toutes les évolutions apportées à l'auto, pour sortir la E4RS II "EVO".

Je tiens d'ailleurs à remercier ici quatre personnes clés du projet: Walter Pollet-Villard, avec qui c'est toujours un immense plaisir de collaborer, et qui a encore plus d'expérience et de savoir (dans tous les domaines) que ce que de nombreux pilotes devinent déjà en discutant avec lui aux bords des pistes. Kevin Ting, le General Manager de Team Magic avec qui je discute très régulièrement par MSN ou par email, qui est la personne qui décide "de tout" (quelle solution choisir, quelle direction prendre, quel produit créer), et qui dirige les ingénieurs à Taïwan; pour sa disponibilité et sa confiance, ainsi que la collaboration très intéressante qui nous lie. Webb Yao, un jeune designer (probablement encore en études d'ingéniérie) qui accompagnait Kevin lors de la foire de Nuremberg, où nous avons beaucoup discuté des solutions à choisir pour l'EVO, et où certaines pièces ont été modifiée en "live" sur Solidworks. Et bien évidemment Stefan Hartweg, le "H" de "HRC", pour qui je travaille; pour me laisser du temps pour m'impliquer dans le développement des produits pour Team Magic.

Je remercie également les pilotes du team, qui nous ont fait part de leurs remarques et idées, et dont certains ont même participé à la validation de quelques solutions.

Team Magic, la marque:

Si vous êtes un peu curieux au sujet de l'entreprise "Team Magic", je vous invite à lire le début de mon précédent article au sujet du montage de la E4RS II, notamment les deux chapitres "Team Magic, une marque méconnue qui a tout d'une "grande"" et "Nous roulons TOUS Team Magic".

Vous y apprendrez que Team Magic n'est pas du tout une petite marque exotique, et qu'il s'agit à la base d'un des plus gros sous-traitants de l'industrie de la RC.

L'aventure de la E4RS II EVO:

L'aventure de l'EVO a commencé environ huit mois avant sa sorties... huit mois pendant lesquels ont été écrits 5 ou 6 bonnes centaines d'emails et un nombre incalculable d'échanges sur MSN, entre Walter et moi ou Kevin et moi. Huit mois de conception, de création, et surtout de réflexion et de tests !

Par exemple, Walter a testé pendant environ 6 mois la biellette centrale appelée "3D Flex System", sans cacher son auto et sans que personne ne s'en aperçoive, en participant à de nombreuses courses. Idem de mon côté, ou j'ai testé ce même système pendant 3 ou 4 courses de championnat suisse d'hiver et de championnat ART à Münsigen, où seul un ami suisse-allemand a aperçu cette fameuse biellette, et m'a demandé si c'était pour régler la tension de la courroie !

Nous avons aussi passés de nombreuses heures (semaines) à étudier l'abaissement du centre de gravité par le raccourcissement des amortisseurs, et menés quelques tests (dont certains furent comment dire... "pas terribles").

Bref, nous sommes très fier du résultat obtenus, car à peine trois mois après la sortie de l'auto, nous pouvons déjà noter de nombreuses victoires, et quelques titres ! Aux dires des nombreux pilotes, l'EVO est une véritable réussite !

Nuremberg 2013, sur le stand HRC Distribution / Team Magic:

Giuliano Resta (collaborateur de HRC lors des expos et projets spéciaux), Webb Yao (designer chez Team Magic), Stefan Hartweg (Directeur de HRC), Kevin Ting (General Manager de Team Magic) et Lionel Troyon (responsable de la représentation / communication et développeur des produits HRC).

Team Magic Company

Juste pour illustrer un peu, une petite visite des locaux de Team Magic à Taïwan.

Team Magic Company

La salle de conférence, qui sert à la formation, la discussion de projets, et diverses activités inter-entreprises.

Team Magic Company

Une partie des bureaux de Team Magic.

Team Magic Company

Juste une allée du stock Team Magic.

Team Magic Company

Sur la chaine de montage, on prépare aujourd'hui des carrosseries de RTR.

Team Magic Company

La E4RS II EVO, véritable évolution de la E4RS II:

Je vous invite ici à lire directement la page dédiée à la conception de la Team Magic E4RS II EVO.

Ce sera en effet beaucoup plus simple (et plus complet) que de reprendre ici une partie du texte, ou en créer un similaire.

La E4JS II, petite soeur des E4RS II et E4RS II EVO:

Véritable scoop au moment où j'écris ces lignes: oui, nous sommes à quelques jours de l'annonce de la sortie de la E4JS II, petite soeur des E4RS II et E4RS II EVO.

La E4JS II est destinée aux pilotes que l'on appelle "club racer", c'est à dire les pilotes de club, qui roulent avant tout pour se faire plaisir dans un esprit un peu moins "compétition", qui sont très exigeant sur la qualité du matériel et surtout la qualité routière de leur auto, mais qui désirent rouler à moindre coût plutôt que d'acheter des voitures "ultra haut de gamme" comme l'est la E4RS II EVO (malgré son prix on ne peut plus raisonnable).

Le montage de cette E4JS II fera elle aussi l'objet d'un prochain article.

Place au montage !

Voici enfin le début du montage, avec plus d'une centaine de photos qui peuvent toutes être agrandie d'un simple clic.

Team Magic E4RS II EVO

Tout commence par la boîte, qui n'a pas changé par rapport à la E4RS II, si ce n'est le gros autocollant muni du logo E4RS II EVO.

A noter que sur l'un des côté, un large autocollant est ajouté par HRC pour la Suisse, l'Allemagne, la France et quelques autres pays européens; afin de présenter un peu plus le contenu de la boîte.

Team Magic E4RS II EVO

A l'ouverture de l'écrin, on se rend compte qu'aucune place n'est perdue !

Nous y trouvons évidemment toutes les pièces de l'auto, ainsi qu'un manuel très classe et bien réalisé, une large planche d'autocollants, et une fiche contenant un tableau des rapports très complet, en 48DP et 64DP.

Team Magic E4RS II EVO

Toutes les pièces sont rangées dans des sachets indexés par des lettres (A, B, C etc.), correspondantes aux étapes du manuel de montage.

Team Magic E4RS II EVO

Détail sur la planche d'autocollant, la fiche avec le tableau des rapports, et le manuel de montage.

Team Magic E4RS II EVO

Détail des pages centrales du manuel de montage, sur lequel a été portée toute l'attention des concepteurs de l'auto, afin qu'il soit le plus clair possible.

Team Magic E4RS II EVO

La planche d'autocollant très réussie (je dois avouer que l'on a failli avoir un logo EVO immonde... les goûts diffèrent beaucoup entre l'orient et l'occident !).

Team Magic E4RS II EVO

Diverses huiles sont fournies dans le kit:

-600 pour les amortisseurs (j'avoue que c'est un peu dure, il est possible que les batchs suivants soient livrés avec de la 400).
-1000 pour le différentiel arrière.
-500'000 pour le différentiel avant - si vous avez choisi la version munie de deux différentiels et non la version livrée avec le Spool et les cardans à double articulation.

Team Magic E4RS II EVO

Le châssis en carbone High Grade, pièce maitresse de l'auto,, a été modifié à plusieurs niveaux par rapport à la E4RS II:

-Le trou sous le différentiel avant a été agrandi, et une partie a été fraisée, afin de laisser plus de place à la courroie lorsque l'on monte le différentiel ou spool en position basse.
-Les trous du nouveau support de servo ont été ajoutés.
-Les trous du nouveau support moteur ont été ajoutés.

La forme général du châssis reste la même, car elle donnait entière satisfaction.

Team Magic E4RS II EVO

Les cellules de la E4RS II ont été reprises sur la version EVO.

En effet, nous n'avons pas voulu "changer pour changer", et les pièces donnant entière satisfaction ont été gardées.

C'est un plus pour l'abaissement des coûts, le nombre de pièces à stocker, et la faciliter de trouver des pièces pour l'utilisateur... tout le monde y gagne.

A noter que les deux demi cellules avant sont identiques droite/gauche, ce qui réduit également le nombre de pièces.

Team Magic E4RS II EVO

Les cellules et pivots de directions assemblés au châssis.

A noter ici que la découpe sous le moteur se trouve aussi sous l'accu, pour la parfaite symétrie du flex, c'est un des points fort de l'auto, même si cela peut sembler fort curieux.

Team Magic E4RS II EVO

L'axe central et toutes les pièces qui le constitue (axe, goupilles, e-clips, poulies, vis, rondelles, roulements à billes et couronne) proviennent directement de la E4RS II.

Aucune modification n'a été apportée à ce niveau, car tout cela fonctionne parfaitement.

Team Magic E4RS II EVO

A noter qu'il est possible de monter des couronnes étroites (comme celle en Delrin usiné K Factory livrée dans le kit), ou des couronnes à l'épaisseur plus standard.

Il suffit d'insérer les rondelles de calage ou de les retirer, selon la couronne utilisée.

Team Magic E4RS II EVO

L'axe central assemblé.

Team Magic E4RS II EVO

Le différentiel est complètement nouveau.

Plus compact, plus léger (16% de réduction du poids), il est aussi plus homogène et endurant.

Team Magic E4RS II EVO

Les pignons internes sont réalisés en matériau composite.

Ils se composent de 4 satellites et 2 planétaires.

Team Magic E4RS II EVO

Les 4 satellites prennent place sur une "croix" elle aussi en matériau composite.

Derrière chaque pignon, deux rondelles fines assurent le calage.

Team Magic E4RS II EVO

Les sorties de différentiel en aluminium traversent le corps du différentiel ainsi qu'un joint d'étanchéité (O-ring rouge).

Une rondelle puis la goupille prennent place par dessus, et bien évidemment le pignon planétaire prend ensuite place.

A noter les deux joints externes, composés d'un O-ring standard et d'un joint réalisé dans un matériau ressemblant à du carton.

Team Magic E4RS II EVO

Le différentiel assemblé, prêt à être installé dans l'auto.

On devine ici les trous débouchants. En effet, les quatre trous destinés aux vis de fermeture du différentiel traversent de part en part le corps en plastique.

L'idée de Walter Pollet Villard est d'éviter tout surpression dans ces trous, lorsque de l'huile y pénètre, afin de préserver le pas de vis dans le plastique, et d'assurer un serrage identique des quatre vis, sans contrainte néfaste.

Team Magic E4RS II EVO

Si vous avez choisi la version avec Spool et cardans à double articulation, le différentiel avant est donc remplacé par un axe rigide (appelé Spool).

Le corps de celui-ci est ultra léger.

La fixation de la couronne se fait par trois vis.

Team Magic E4RS II EVO

Les sorties de spool allégées sont en acier traité dur, et sont ultra résistantes.

Les vis de fixation ne sont là que pour leur maintien, le couple de transmission passant pas des gros méplats de liaison entre le corps du spool et les sorties en acier.

Team Magic E4RS II EVO

Le spool est assemblé, et prêt à prendre place sur l'auto.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports d'axe central et de moteur sont entièrement nouveaux et inédits.

Team Magic dispose d'un réglage exclusif de la position latérale du moteur. En effet l'épaisseur du support moteur est 1mm inférieure à son logement... ainsi, par le biais d'entretoise, on peut choisir de recentrer ou de décentrer le moteur par rapport au châssis, ceci dans le but d'optimiser la répartition des masses, et de permettre aux moteurs les plus basiques d'être installés sur l'auto, sans entrer en contact avec la platine supérieure.

Team Magic E4RS II EVO

La transmission prend place dans les cellules et support d'axe central.

A noter que ceux-ci sont étudiés pour une liberté extrême de la transmission, et que la pièce rapportée, qui emprisonnaient les roulements sur l'E4RS II a disparue. Sur l'EVO, il est devenu impératif de dévisser le support droit d'axe central pour sortir l'axe et procéder à un changement de couronne. C'est une petite contrainte qui est largement comblée par un meilleur guidage des roulements à billes.

Team Magic E4RS II EVO

Au niveau des cellules, le différentiel comme le spool prennent place dans leur logement par l'intermédiaires d'excentriques de réglages de couleur orange, qui contrastent paraitement avec les cellules noires pour une meilleure visibilité de la position de réglage.

Là aussi, la liberté et le guidage sont exemplaires.

Team Magic E4RS II EVO

Les cellules supérieures de la E4RS II EVO disposent d'un nouveau trou de fixation de la rotule de biellette supérieure. Ce trou offre de nouvelles possibilités de réglage du centre de roulis, et complètent parfaitement la plage de réglage déjà présente sur la E4RS II.

A noter que les cellules supérieures des E4RS II et E4RS II EVO (et future E4JS II) ont la particularité d'être monobloc, ce qui confère un meilleur guidage du différentiel sous fortes contraintes par une rigidité accrue des cellules. Le fait que les cellules n'aient aucun flex contribue à une meilleure gestion de celui-ci qui ne peut se faire que par le châssis et la platine supérieure, sans déformation parasite au niveau des cellules.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports d'amortisseurs en carbone High Grade de la E4RS II EVO sont nouveaux.

Ils ont été abaissé de 5mm par rapport à la E4RS II, afin d'abaisser le centre de gravité, et sont évidemment optimisés pour les nouveaux amortisseurs courts.

Team Magic E4RS II EVO

Ici le modèle arrière.

A noter que le carbone High Grade dispose du tressage le plus fin du marché, ce qui confère aux autos de compétition de Team Magic un look tout à fait spécial.

En effet, ce carbone est habituellement écarté par les autres fabricants en raison de son prix. Team Magic étant le sous-traitant initial de bien des marques, peut plus facilement se permettre d'utiliser ce matériau onéreux.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports arrières de carrosserie se fixent directement sur le support d'amortisseur.

A noter que nous avons choisi délibérément de le monter du côté extérieur du support d'amortisseur, contrairement à ce qu'indique la notice, afin de pouvoir mieux bénéficier des appuis de l'aileron.

Team Magic E4RS II EVO

Les cellules supérieure prend place directement sur les cellules inférieures, par le biais de quatre vis.

Team Magic E4RS II EVO

La cellule supérieure avant se monte de manière identique.

A noter que les cellules supérieures avant et arrière sont absolument identique, ce qui réduit le nombre de pièces détachées.

Team Magic E4RS II EVO

La transmission arrière parfaitement en place.

Team Magic E4RS II EVO

Le système de direction de la E4RS II EVO est repris directement de la E4RS II, où il donnait entière satisfaction.

Entièrement sur roulements à billes, l'ensemble se veut extrêmement libre et précis.

Team Magic E4RS II EVO

Les biellettes, elles aussi nouvelles, disposent dorénavant d'un "carré" de réglage de 3.5mm, ce qui est bien plus facile à utiliser que les anciennes biellettes de la E4RS II dont le carré faisait 2.6mm.

L'Ackermann peut se régler facilement par l'ajout d'entretoises entre les rotules de direction et la traverse en aluminium.

Team Magic E4RS II EVO

Le système de direction se glisse simplement sur ses pivots initialement vissés au châssis.

Team Magic E4RS II EVO

La liberté de mouvement est extrême, tout comme la précision des mouvements.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports d'axes de suspensions de la E4RS II sont également repris sur la E4RS II EVO. Trois hauteurs sont à disposition (0, -0.75 et +0.75).

Cette solution plus compliquée que de simples supports en aluminium fixés au châssis (car nécessitant un moule) a été retenue car il s'agit du moyen le plus précis et durable de maintenir les axes de suspension. En effet, ces supports encaissent bien mieux les chocs que de simple traverses en aluminium, qui finissent toujours par se voiler (même si cela ne se voit pas).

Team Magic E4RS II EVO

Les bras de suspension avants ont été légèrement modifiés, afin de laisser un peu plus de place aux coupelles inférieures des ressorts d'amortisseurs, qui se retrouvent plus bas sur la E4RS II EVO qu'elles ne l'étaient sur la E4RS II.

Team Magic E4RS II EVO

Les pivots de barre antiroulis avant sont directement noyés dans les bras, et maintenus par des petits guides en plastiques vissés.

Si monté correctement (sans serrage excessif), la liberté de mouvement est absolument parfaite.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports de bras avant se vissent directement sur les cellules.

Team Magic E4RS II EVO

Les entretoises en aluminium (1.5mm d'épaisseur d'origine), permettent de varier les angles des axes ainsi que la voie.

Team Magic E4RS II EVO

Détail de la fixation des bras avants.

Team Magic E4RS II EVO

Les bras de suspension avants de notre E4RS II EVO sont maintenant en place.

Team Magic E4RS II EVO

Les bras arrières sont eux aussi nouveaux, car légèrement modifié au niveau des coupelles des ressorts d'amortisseurs, pour les mêmes raisons qu'à l'avant.

A noter que les bras avants et arrières, tout comme les porte-fusées, étriers et blocs de direction, sont en nylon HARD, c'est à dire fortement chargé de fibres de carbone, pour une plus grande rigidité.

Team Magic E4RS II EVO

Les biellettes de la barre antiroulis arrière se fixent directement sur les bras par des rotules.

A noter que trois trous sont à disposition.

A noter également le tout nouveau système d'articulation supérieur de la biellette de barre antiroulis . Celui ci permet de régler plus facilement et finement la symétrie de la barre, même si Team Magic préconise de figer se réglage par une rondelle, ce qui est plus simple pour la majorité des pilotes.

Team Magic E4RS II EVO

Les bras arrières se fixent à la cellule de manière identique qu'à l'avant.

Team Magic E4RS II EVO

Ici aussi, il est possible de varier l'angle des axes (pincement inboard) ainsi que la voie, par l'ajout ou le retrait de rondelles de différentes épaisseur.

D'origine, une rondelle de 1.5mm prend place à l'arrière, afin de fixer le pincement à 3°.

Team Magic E4RS II EVO

Les bras de suspension arrières sont maintenant fixés en place.

Team Magic E4RS II EVO

Si vous avez choisi la version "Spool" de la E4RS II EVO, celle-ci contient également les fameux cardans "Nunchaku" à double articulation.

Ils sont assemblés à l'usine, il vous suffit juste de les lubrifier avec une graisse appropriée (HRC Copper Grease par exemple).

Team Magic E4RS II EVO

Voici comment insérer les blades:

1. Insérer un premier pin dans un des trous du blade.
2. Avec un briquet, chauffer la partie centrale du blade.
3. Avec une pince long-bec, faites passer la seconde partie du blade par dessus le second pin.
4. Une fois le blade en place, rechauffer sa partie centrale avec un briquet, puis laisser refroidir en tenant le blade fermement serré autour de la boule du cardan.

Voilà, c'est terminé :)

Team Magic E4RS II EVO

Les étriers en aluminium munis de roulements à billes présents sur la E4RS II ont été remplacés par des étriers en plastique HARD sur la E4RS II EVO.

Ceci dans le but d'alléger les pièces non-suspendues.

Team Magic E4RS II EVO

Les cardans prennent place facilement dans les blocs de direction.

Attention, si vous disposez de la version "Spool", les cardans à double articulation nécessitent l'usage de roulements étroits (3mm au lieu de 4mm) côté intérieur. Attention donc à ne pas les mélanger avec d'autres.

Les hexagones de roues en alu ont été repris de la E4RS II.

Team Magic E4RS II EVO

Les étriers se fixent sur les blocs de direction de manière classique.

Attention à serrer les vis sans excès, afin de ne pas endommager le filet dans le plastique.

Team Magic E4RS II EVO

Les étriers prennent ensuite place sur les bras de suspension, avec de petits axes en acier polis et traités durs.

Un méplat au centre de l'axe permet à la vis sans tête de l'étrier de serrer celui-ci en place.

Team Magic E4RS II EVO

Les biellettes sont ensuite fixées aux blocs de direction, avec un écrou nylstop flasqué.

Trois trous permettent de régler l'Ackermann côté roue.

Team Magic E4RS II EVO

Voilà, la suspension avant est maintenant complète, il ne lui manque plus que les amortisseurs.

Team Magic E4RS II EVO

A l'arrière (et à l'avant aussi, si vous avez choisi la version à deux différentiels), les cardans sont de classique CVD.

Eux aussi nécessitent d'être lubrifiés avec une graisse appropriée (HRC Copper Grease par exemple).

Team Magic E4RS II EVO

Les porte-fusées arrières sont eux aussi ceux de la E4RS II.

Ils sont eux aussi en plastique HARD, pour une parfaite rigidité de la suspension.

Team Magic E4RS II EVO

Comme à l'avant, les cardans se montent très facilement en place dans les porte-fusées.

Team Magic E4RS II EVO

Les biellettes se fixe ensuite sur l'ensemble, avec deux entretoises de réglage du centre de roulis de 2mm chacune.

Team Magic E4RS II EVO

Toujours comme à l'avant, les porte-fusées arrières s'assemblent aux bras de suspension par des axes en acier traités durs et polis.

Un méplat au centre de l'axe permet à la vis sans tête de l'étrier de serrer celui-ci en place.

Team Magic E4RS II EVO

Les barres antiroulis sont classiques, repérées en dureté par des petits points de peinture (2 = 1.2mm / 4 = 1.4mm).

A l'avant, aucune modification par rapport à la E4RS II.

A l'arrière, la E4RS II EVO est munie d'une nouvelle barre antiroulis , adaptée au niveau de sa longueur aux nouvelles chapes d'articulation.

Team Magic E4RS II EVO

La E4RS II EVO dispose de tout nouveaux supports de barres antiroulis .

Ceux ci sont bien plus fiables et faciles à régler que ceux de la E4RS II.

Le guidage de la barre ainsi que sa liberté de rotation sont excellents une fois le réglage correctement effectué.

Team Magic E4RS II EVO

Une première partie-guide prend place sur les cellules.

Team Magic E4RS II EVO

La barre antiroulis est ensuite déposées dans les gorges de guidage.

Team Magic E4RS II EVO

Les parties supérieures des supports de barres antiroulis sont ensuite placés sur cette dernière.

Team Magic E4RS II EVO

Les vis de fixation ainsi que les vis de réglage prennent ensuite place pour fixer le tout.

Team Magic E4RS II EVO

A l'arrière, le nouveau système de fixation de la E4RS II EVO se veut plus léger que celui de la E4RS II, et permet de régler la symétrie de la barre de manière plus aisée.

Team Magic E4RS II EVO

La barre antiroulis arrière en place, de manière similaire à son homologue avant.

Team Magic E4RS II EVO

Le nouveau support de servo monobloc de la E4RS II EVO est pour beaucoup dans ses excellents résultats.

En effet, alors que les autres marques sont toutes confrontées à un souci de pivotement de leurs supports de servo flottant, Team Magic a su trouver une solution pour palier radicalement à ce problème, rendant la E4RS II EVO bien plus précise que ses concurrentes.

Team Magic E4RS II EVO

Les vis spéciales de fixation du servo permettent de tenir celui-ci parfaitement en place, sans abimer du tout ses "oreilles" de fixation.

Team Magic E4RS II EVO

L'atout du support de servo de la E4RS II EVO: cet énorme ergot-guide qui prend place directement dans le châssis.

Celui-ci empêche le support de servo monobloc de pivoter par rapport au châssis, problème récurrent et connu chez les autres marques.

Team Magic E4RS II EVO

La biellette de servo de la E4RS II EVO diffère elle aussi de celle de la E4RS II.

En effet, une chape décentrée remplace dorénavant la chape du palonnier, afin de donner un meilleur angle de travail à la rotule centrale de direction, et de laisser plus de place à la biellette par rapport à la platine supérieure.

Team Magic E4RS II EVO

Le support de servo et la biellette de direction une fois en place.

A noter que les palonniers sont eux aussi en plastique HARD, et qu'ils sont parfaitement adaptés aux servos de 23D et 25D.

Team Magic E4RS II EVO

La nouvelle platine de la E4RS II EVO a nécessité de nombreux tests et beaucoup de travail.

En effet, pour pouvoir recentrer le moteur, il a fallu trouver un moyen efficace de passer la partie arrière de la platine entre les différentes pièces de transmission et la cage du moteur, sans la fragiliser.

Une nouvelle partie de liaison droite/gauche de la platine a également été ajoutée juste devant la couronne de transmission, elle permettra de lier la platine directement au support de flex 3D pour créer un nouveau point de flex.

Team Magic E4RS II EVO

La platine se fixe à la cellule arrière par le biais de 4 vis.

Team Magic E4RS II EVO

A l'avant, le procédé de fixation est identique.

Team Magic E4RS II EVO

La platine est maintenant en place.

Team Magic E4RS II EVO

Un trou permet de relier la platine supérieure directement aux supports d'axe central.

Le concept "Zero Flex Interference" consiste à ne pas mettre en contact les pièces (ici la platine et les supports d'axe central) si l'on désire de laisser le flex libre à cet endroit. Pour pouvoir lier les deux pièces, il convient d'insérer une entretoise de 1mm (fournie) entre les deux, et bien évidemment de fixer le tout avec une vis.

Team Magic E4RS II EVO

Même principe à l'avant au niveau des renvois de direction.

Si l'on souhaite les lier à la platine supérieure, il convient d'insérer une entretoise de 8mm (fournie) entre les deux.

Team Magic E4RS II EVO

Le système de fixation d'accu de la E4RS II EVO a été très légèrement modifié.

En effet, les petites plaques en carbone qui fixent la strap en velcro aux guides en plastiques ont été modifiée.

Trois trous de fixation remplace dorénavant les trous oblongs, afin d'éviter tout glissement des plaques qui servent également à régler la position longitudinale de l'accu par rapport au châssis.

Team Magic E4RS II EVO

Les guides en plastiques sont vissés directement au châssis.

Team Magic E4RS II EVO

La strap en velcro est ensuite emprisonnée par la plaque carbone de réglage longitudinal de l'accu.

Team Magic E4RS II EVO

Au centre du châssis, sous la courroie, des écrous nylstop servent de guides à l'accu.

Je recommande de les monter à l'envers, c'est à dire nylstop en bas, et d'insérer une entretoise de 2mm entre l'écrou arrière et le châssis.

Team Magic E4RS II EVO

Le système de fixation de l'accu est maintenant en place.

A noter que contrairement à ce que beaucoup croient, la strap de fixation en velcro est parfaitement adaptée à la fixation de celui-ci, bien mieux que le scotch qu'il faut impérativement tendre, et qui risque alors de fausser le flex du châssis. La strap en velcro permet de maintenir l'accu en place dans ses guides, sans devoir tendre spécialement celle-ci. Ce système est utilisé chez Team Magic en compétition depuis deux années, et ne souffre d'aucun reproche.

Team Magic E4RS II EVO

Les amortisseurs de la E4RS II EVO sont entièrement nouveaux.

Non pas que ceux de la E4RS II ne donnaient pas satisfaction, mais il a fallu réduire la longueur des amortisseurs dans le but d'abaisser le centre de gravité. Ceux-ci ont également été optimisés au niveau de la taille du piston ainsi que de ses trous.

Les corps reçoivent toujours le fameux "mirror finish". Les axes sont en titan poli, et les pistons en teflon usiné.

Team Magic E4RS II EVO

Les pistons prennent place sur les axes entre une rondelle de guidage et un E-clip.

Le jeu est quasi inexistant, pour un contrôle optimum du moindre mouvement de suspension (il n'y a rien de pire qu'un piston qui flotte sur son axe, cela crée une zone morte).

Attention à bien positionner le E-clip avant de le clipser en place. S'il manque de place, essayez de retourner la rondelle de calage, celle-ci à un sens.

Team Magic E4RS II EVO

Les axes de pistons sont guidées en bas des corps par deux inserts en nylon.

Un joint O-ring prend place entre les deux inserts, pour garantir l'étanchéité de l'amortisseur.

Team Magic E4RS II EVO

Le bouchon inférieur emprisonne le tout en place.

Attention à ne pas le visser complètement avant d'avoir passé l'axe de piston... car mettre sous pression le O-ring avant de passer la partie filetée de l'axe risque de l'endommager.

Team Magic E4RS II EVO

Un O-ring prend place de manière traditionnelle dans la bague de réglage de garde-au-sol.

Team Magic E4RS II EVO

Les pistons munis de leurs axes prennent ensuite place dans les corps d'amortisseur.

Les bouchons inférieurs seront serrés une fois les axes en place.

Team Magic E4RS II EVO

Les nouvelles chapes ultra-courtes de la E4RS II EVO se vissent à l'extrémité des axes.

Attention à observer les mêmes cotes pour les 4 amortisseurs.

Team Magic E4RS II EVO

Les membranes de volume constant sont insérées dans les bouchon monobloc.

Attention à vérifier qu'il ne subsiste aucune bavure d'usinage dans les bouchons, avant d'y insérer les membranes, qui devront prendre place au delà du pas de vis à l'intérieur du bouchon.

Team Magic E4RS II EVO

Il ne reste plus qu'à remplir les amortisseurs avec de l'huile silicone, puis à fermer ceux-ci avec leurs bouchons munis des membranes.

Team Magic E4RS II EVO

Les rotules prennent place facilement dans les chapes des axes de piston.

Au niveau des bouchons, des inserts en plastique prennent place entre les bouchons en aluminium et les rotules.

Team Magic E4RS II EVO

Les ressorts fournis d'origine avec la E4RS II EVO sont des K-Factory 27 pour l'avant, et 25 pour l'arrière.

Ceux-ci procurent un bon compromis à l'auto, et son adaptés à la majorité des pistes à grip moyen.

Team Magic E4RS II EVO

Les ressorts prennent place sur les amortisseurs et sont maintenus en bas par des coupelles en plastique.

Team Magic E4RS II EVO

Les quatre amortisseurs, prêts à être fixés sur la E4RS II EVO.

Team Magic E4RS II EVO

A l'avant, les amortisseurs bénéficient de 6 trous de fixation au niveau du support d'amortisseurs.

Ceux-ci permettent de varier l'amortissement en inclinant plus ou moins les amortisseurs.

Team Magic E4RS II EVO

Les amortisseurs avants sont maintenant fixés à l'auto.

Team Magic E4RS II EVO

A l'arrière, 7 trous permettent de varier l'inclinaison des amortisseurs au niveau du support carbone.

Team Magic E4RS II EVO

Les amortisseurs arrières sont maintenant en place.

Team Magic E4RS II EVO

Le pare-choc de la E4RS II donnant entière satisfaction, il a été naturellement gardé pour équiper la E4RS II EVO.

Team Magic E4RS II EVO

Le pare-choc inférieur se fixe au châssis par 3 vis.

Les supports de carrosserie renforcés de 6mm de diamètre sont directement fixés sur le pare-choc inférieur, où ils serviront également de guide pour la mousse de protection.

Team Magic E4RS II EVO

La mousse de protection haute densité protégera au mieux votre E4RS II EVO de tout impact frontal.

Team Magic E4RS II EVO

Les bagues de réglage de hauteur de carrosserie permettent de varier la position de celle-ci de manière précise.

Il en va évidemment de même à l'arrière.

Team Magic E4RS II EVO

Le support d'antenne fourni dans le kit de la E4RS II EVO est toujours le modèle K-Factory en aluminium.

Team Magic E4RS II EVO

Deux points de fixation sont possible: au centre de l'auto ou à l'extérieur du châssis, suivant la position que vous choisirez pour votre récepteur.

Attention à ne pas endommager le fil d'antenne de votre récepteur en le passant trop rapidement dans le support aluminium.

Team Magic E4RS II EVO

Les écrous de roues de la E4RS II EVO sont aussi nouveaux.

Il s'agit de modèles à griffes, qui sont de loin les mieux adaptés à la fixation des roues en voitures RC.

Team Magic E4RS II EVO

Un sachet de vis et entretoises nécessaires aux divers réglages possibles du flex est fourni dans le kit de la E4RS II EVO.

Le kit est vraiment complet.

Le montage de la E4RS II EVO est très facile (comme celui de la E4RS II), mis à part la difficulté sur les blades et les plastiques HARD qui nécessitent de prendre son temps pour y visser les vis et rotules. A ce sujet, vous pouvez lubrifier légèrement les vis qui prennent place dans les plastiques HARD pour créer le premier pas de vis.

Les options intéressantes pour la Team Magic E4RS II EVO:

Voici les options que les pilotes du team utilisent régulièrement.

Si vous avez choisi la version "2 diffs" de la E4RS II EVO, le spool avant (TM507213) est une option très intéressante.

Usiné en aluminium et super léger, avec sorties en acier traité dur.

Les sorties se changent très facilement en cas d'usure.

Team Magic E4RS II EVO

Si vous avez choisi la version "2 diffs" de la E4RS II EVO, les cardans à double articulation "Nunchaku" (TM507234) sont également une option très intéressante.

Ils permettent des angles de bracages sans vibrations plus grands que les cardans CVD traditionnels.

Team Magic E4RS II EVO

Le 3D Flex System (TM507251), une création exclusive de Team Magic, permet de limiter les mouvements longitudinaux du flex, sans limiter les mouvements latéraux.

C'est un plus indéniable pour les motorisations puissantes.

Team Magic E4RS II EVO

Le Middle Flex Post (TM507252) est en fait une colonnette, qui relie le châssis à la platine supérieure, au centre de l'auto.

C'est une option de flex intéressante notamment pour les piste à grip élevé et la moquette.

Team Magic E4RS II EVO

Les platines supérieures de différentes épaisseurs sont également un bon moyen d'adapter le flex de la E4RS II EVO aux différents taux de grip.

Elles existent en 2.3mm (TM507253) et 2.5mm (TM507254).

Team Magic E4RS II EVO

Les châssis de différentes épaisseurs sont un moyen plus radical de changer le taux de flex. C'est peut être plus réservé aux pilotes assidus, qui roulent énormément.

Ils existent en 2.5mm (TM507255) et 3mm (TM507256).

Le châssis 507256 est vraiment très typé pneus mousses sur moquette.

Team Magic E4RS II EVO

Les barres antiroulis de différents diamètres sont aussi très intéressantes, elles viennent compléter les barres de 1.2mm arrière et 1.4mm avant fournies dans le kit:

-1.2mm avant (TM507257)
-1.3mm avant (TM507258)
-1.5mm avant (TM507259)
-1.6mm avant (TM507260)
-1.1mm arrière (TM507261)
-1.3mm arrière (TM507262)
-1.4mm arrière (TM507263)

Team Magic E4RS II EVO

Le tendeur / guide de courroie avant (TM507266), qui se monte au centre de la platine supérieur, permet de mieux guider la courroie avant.

Ce n'est pas indispensable, mais intéressant tout de même.

Team Magic E4RS II EVO

Les cardans en alu (TM507271), pour l'arrière uniquement, sont plus léger que les originaux en acier.

Attention, si vous n'êtes pas un pilote de compétition pure et dure, cela ne vous sert finalement à rien du tout.

Team Magic E4RS II EVO

Les coupelles inférieures en aluminium (TM507278) pour les ressorts d'amortisseurs.

Ce n'est pas du tout indispensable pour l'énorme majorité des pilotes, mais cela permet d'abaisser très légèrement le bas du ressort (ce qui permet de passer les plus longs du marché avec une garde au sol bien basse), et cela supprime également la légère souplesse des coupelles en plastique.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports d'accu en aluminium (TM507279) sont une option très intéressante.

Petite astuce: pour interférer le moins possible dans le flex, les pilotes du team utilisent des rondelles de 0.5 ou 1mm sous les supports en aluminium.

Team Magic E4RS II EVO

Les hexagones de roues permettent de régler parfaitement la voie. En plus de ceux livrés d'origine dans le kit, il existe trois différents jeu:

-hexagones -0.75mm (TM507286)
-hexagones +0.75mm (TM507287)
-hexagones +1.5mm (TM507288)

Team Magic E4RS II EVO

Pour augmenter la fiabilité des poulies centrales, en cas d'utilisation de moteurs à la puissance excessive, il existe des poulies usinées en aluminium (TM507289).

Dans la majorité des cas, ce n'est absolument pas indispensable, les pilotes team utilisent majoritairement les poulies nylon d'origine.

Team Magic E4RS II EVO

Les autres options possibles pour la Team Magic E4RS II EVO:

Il existe d'autres options, qui sont plus intéressantes de les avoir en terme de look et de plaisir qu'en terme de performances.

Team Magic E4RS II EVO

Le renfort latéral (TM507264) protège le moteur des éventuels chocs sur le côté. La pièces est joliment réalisée en carbone.

Team Magic E4RS II EVO

La plaque supérieure de pare-choc (TM507265) existe aussi en carbone épais finement découpé.

Team Magic E4RS II EVO

Les portes-fusées avants existent également usinés en aluminium, avec bras de direction en carbone.

C'est une pièce superbe, mais je recommande plutôt l'utilisation de la pièce en nylon.

-Porte-fusée avant gauche (TM507267)
-Porte-fusée avant droit (TM507269)

Team Magic E4RS II EVO

Les portes-fusées arrières existent également usinés en aluminium, avec différents degrés de pincement "out-board".

-Porte-fusée arrière 0° (TM507270)
-Porte-fusée arrière gauche 1° (TM507290)
-Porte-fusée arrière gauche 2° (TM507291)
-Porte-fusée arrière droit 1° (TM507292)
-Porte-fusée arrière droit 2° (TM507293)

Là aussi, je recommande plutôt l'utilisation de la pièce en nylon.

Team Magic E4RS II EVO

Les étriers aluminium de différents degrés de chasse peuvent aussi s'avérer intéressants, même si les originaux 4° en plastique HARD sont vraiment passe-partout. Il en existe plusieurs, vendus à la pièce (nécessitent roulements à billes):

-0° gauche (TM507272)
-2° gauche (TM507273)
-4° gauche (TM507134)
-6° gauche (TM507274)
-0° droite (TM507275)
-4° droit (TM507135)
-2° droite (TM507276)
-6° droite (TM507277)

Team Magic E4RS II EVO

Le renfort de supports de carrosserie avant en carbone (TM507280) peut être intéressant dans certains cas, surtout avec des motorisation très puissantes.

Team Magic E4RS II EVO

Comme son homologue avant, le renfort de supports de carrosserie arrière en carbone (TM507281) peut s'avérer intéressant dans certains cas.

Comme l'avant, il donne aussi un look inégalé à l'auto... c'est peut être aussi pour le plaisir visuel que l'on peut s'y intéresser, surtout que le prix de ces renforts est très raisonable.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports de barre anti-rouli avant sur roulement à billes (TM507282) sont une option très intéressante pour supprimer tout jeu à ce niveau.

Team Magic E4RS II EVO

Les supports de barre anti-rouli arrière sur roulement à billes (TM507283) est également intéressant pour la même raison.

Team Magic E4RS II EVO

Pour plus de précision, les supports de bras avants existent également en aluminium (KF2231) avec rotules en POM, et inserts en carbone pour le réglage du centre de roulis.

Team Magic E4RS II EVO

Même principe pour les supports de bras arrière (KF2232), mais avec la particularité d'utiliser une traverse monobloc à l'avant des bras, avec rotules en POM, et inserts en carbone pour le réglage du centre de roulis.

Conclusion:

Après une année et demi de bons et loyaux service, la E4RS II a subit une remise à niveau avec la création de la E4RS II EVO.

Les choses n'ont pas été faites à moitié. Chaque élément de l'auto ayant été repris / réétudier afin de voir pièce par pièce ce qui pouvait être améliorée, sans pour autant "changer pour changer", et "casser ce qui marche" comme le dit Walter Pollet-Villard.

L'EVO a déjà conquis de nombreux utilisateurs, et Team Magic croule sous les éloges des utilisateurs de tous niveaux à travers le globe, ce qui fait évidemment un plaisir énorme à tous ceux qui on travailler sur ce projet.

Pour ce qui est du comportement routier: la voiture marche, et elle marche très fort; comme le démontrent les divers résultats des E4RS II et E4RS II EVO obtenus à ce jour:

-Championne Suisse 2013 en ProStock avec Simon Allemann.
-Championne d'Australie du Sud 2013 en Modified avec Sandy Iavasso.
-Victoire (et triplé) à la Coupe des Ligues 2013 (France) avec Patrice Carpano.
-Championne SITCC 2013 avec Walter Pollet-Villard.
-Vice-Championne Suisse Indoor en ProStock avec Lionel Troyon.
-Championne d'hiver ART 2013 avec Lionel Troyon
-Championne Suisse 2012 en ProStock avec Simon Allemann.
-Championne de Belgique 2012 en SuperStock avec Maxim Naegels.
-Championne Suisse Junior 2012 en ProStock avec Jordy Dubuis.
-Vice Championsse Suisse Indoor 2012 en Modified avec Olivier Merminod.

Titres auxquelles s'ajoutent encore les podiums et victoires du team en Suisse, France, Allemagne, Belgique, Italie, Australie et USA pour la plupart.

 

 

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015