Championnat de France 1/10 Touring
Manche 5 à Manspach:

(Reportage: Olivier Beining / Copyrights © rcinfos - adaptaweb)

Note: toutes les photos peuvent être agrandies par un simple clic.

Reportages précédents: manche 1 à Rumilly, manche 2 à Lentilly, manche 3 à Aniche et manche 4 à Villerest.

C’est en Alsace, et plus précisément à Manspach, que s’est tenue la cinquième et dernière manche du championnat de France 2006.

L'organisation: l’expérimenté club du Sud Alsace Modélisme (SAM68) sera aux commandes et fera un sans-fautes tout au long du week-end. Ceci, malgré une coupure de courant qui nécessitera un décalage des séries de 50 minutes. Rigueur et gentillesse caractériseront tous les membres du club qui officieront à la buvette, au contrôle technique, au comptage et à la direction de course. Mention spéciale pour l’arbitre fédéral, Philippe Goettelman, dont la main de fer dans un gant de velours fera des merveilles sur le podium: un seul stop and go sera attribué durant les deux jours de course et aucune remarque ne sera contestée. Au contrôle technique, la même rigueur sera de mise et aucun passe droit ne sera accordé. Des manches de qualification seront annulées pour non-conformité au règlement en vigueur, M.Berty et E.Saurou en feront les frais.

La piste: l’organisation ne serait pas parfaite sans des infrastructures et une piste parfaites. Des stands permanents pouvant accueillir une cinquantaine de pilotes seront complétés par des stands bâchés. Le podium, qui permet de recevoir dix pilotes aisément, surplombe suffisamment la piste afin d’en apprécier tous les dévers. En effet, les difficultés principales sont la succession de montées et descentes qui sollicitent autant les motorisations que les châssis qui doivent absorber les changements d’appui prononcés. Certains diront, comme souvent, que Manspach est une piste facile. Mais au final, le nombre de pilotes rapides est assez restreint……bizarre non ? Et bien jugez plutôt: après une ligne droite d’une cinquantaine de mètres, il fallait avoir le cœur gros pour aborder le plus rapidement possible une remontée à gauche en "S" qui, mal négociée, voyait nos modèles réduits décoller sur le vibreur central. Touchette interdite ! Sans doute l’endroit le plus délicat du circuit où l’on pouvait perdre (ou gagner) énormément de temps. Après le "S", un virage à gauche pour redescendre et plonger sur une épingle à droite, là aussi en dévers, qui conditionnait une longue remontée sur un banking énorme. Celui-ci, bien abordé, permettait d’entamer très vite une ligne droite en descente, suivie d’une épingle à gauche puis d’une épingle à droite pour aborder de nouveau la ligne droite. Les clefs du succès étaient sans doute de faire le moins de kilomètres possibles (corde quand tu nous tiens, ou plutôt quand nous essayons de te tenir !) et de tendre au maximum les trajectoires.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Parfaites infrastructures du SAM68.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

En haut à droite, après une remontée, se situe le banking qui précède une longue descente.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Superbe piste tout en dévers.

La météo: très clémente par rapport au reste de la France. Il fera beau et chaud le vendredi après-midi. Le samedi, le temps sera voilé mais les températures grimperont aux alentours de 25°. La surprise viendra du dimanche matin avec un départ de l’hôtel sous la pluie. C’est donc logiquement que la direction de course déclarera la piste humide pour les manches 5 et 6 des qualifications. Cependant, et heureusement, le soleil fera son apparition en milieu de matinée et sèchera la piste au fur et à mesure des séries courant la sixième qualification. Cruel dilemme quant au choix des pneus lorsque la piste est mi-humide mi-sèche. Certains feront le pari de partir en slicks dans les dernières séries avec bonheur puisqu’ils seront plus rapides que les pilotes partis en pneus pluie. Pour les finales le dimanche après-midi, le temps sera de nouveau ensoleillé et chaud.

La participation: 46 pilotes auront fait le déplacement en Alsace pour cette dernière manche nationale. 25 en SSA, 18 en SSB et 3 en promotion. Baisse logique pour ce dernier round pour lequel il n’y avait plus de suspens concernant l’attribution des différents titres nationaux, ceux-ci ayant été décernés fin juin au terme de la manche de Villerest. On peut considérer que les pilotes présents à Manspach constituent le noyau dur de la discipline. Une très bonne régnait dans les stands et les teams semblaient très soudés à l’image du team Xray. Par contre, carton rouge pour la catégorie promotion qui n’aura jamais su attirer les pilotes tout au long de la saison 2006.

Le tour des stands: les trois marques dominantes restent Tamiya, Xray et Hot Bodies. Il n’aura pas fallut longtemps après les worlds pour trouver sur les pitboards des exemplaires du TRF415 Marc Rheinard Edition. Tamiya s’immisce par ailleurs sur d’autres châssis puisque des amortisseurs de la marque aux deux étoiles ont pris place sur deux châssis Xray T2. Celui de F. Feuiltaine, pôleman et vainqueur en promotion et celui de S. Bellity pôleman en SSA. Faut-il y voir la solution aux problèmes de mise au point de la T2 ? D’après S. Bellity, non, il ne les aurait installés que pour des raisons de répétabilité de remplissage et non de meilleur fonctionnement. Les pilotes, par ailleurs, travaillent sur la fiabilité, à l’image de J. Galineau qui a installé un différentiel en Delrin fabriqué par Patrick Jasmin, sur sa T2. Cela lui permet d’accueillir des cardans Tamiya. Même démarche pour l’avant, avec un spool made by Pat Jasmin. A quand la marque "Jasmin products" ? Chez Asso, tous les pilotes attendent la sortie du nouveau modèle à courroie annoncé pour l'été 2007 selon S.Fender. Chapeau bas à A.Beauquier qui parviendra à hisser sa TC3 FT à la seconde place en qualifications et qui au final prendra la deuxième place de l’épreuve en SSA. Preuve que la TC3 à de beaux restes et que les changements de chassis opérés par les pilotes sont plus souvent liés à un effet de mode que par une véritable avancée des performances. Même schéma en SSB où Vincent Cavard avec sa FK05 finira devant les T2…à méditer !

Comme au niveau international avec Teemu Leino, C.Tardy sera le seul représentant sur MI2 sur ce CF. Dommage car ce chassis semble fonctionner honorablement. Même combat chez Corally avec seulement quatre châssis présents. Concernant les nouveautés, elle ne seront pas très nombreuses.

Chez Millenium Modélisme, la plus grosse news concerne l’arrivée des packs Digipeak. Le trieur Belge aura été présent tout le week-end pour supporter les pilotes du magasin Nantais qui prendront le départ du CF 2007 équipés de ses packs. La méthode de tri utilisée est robotisée. Le principe consiste à numéroter les éléments après cyclage afin de les stocker. La deuxième étape est l’appairage des éléments par picking dans le stock afin d’obtenir des packs homogènes. La capacité de tri est d’environ 900 cellules par semaine. Les batchs de commande chez IB sont d’environ 2000 cellules. Les pilotes qui ont utilisé ces packs ont semblé très satisfaits des résultats sur la piste en terme de punch et d’autonomie. A suivre. Toujours sur le stand de MM, nous avons pu voir le set d’outils Tamiya.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Set d'outils Tamiya, anodisés rouge et présentés dans une valise.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

IB4200 SHV triés par Digipeak, dont le responsable sera présent lors de cette cinquième manche de championnat national.

Du côté de Lyon, Select Models nous présentait la Xray T2R le Spintec BatMan 2, le tweakboard Corally, les IB 4200 SHV world edition. Coté motorisation, le Novak velociti 3.5 est disponible. Et pour passer toute la puissance sur l’asphalte, les possesseurs de Hot Bodies Cyclone pourront installer le spool Titanium Racing. Toujours du coté des accessoires, nous avons pu voir les nouveaux ventilateurs moteur pour TC4, ainsi que des boites de rangement. Pour la Corally RDX, étaient présentées la nouvelle platine qui permet d’installer le renvoi de direction central unique ainsi qu’une nouvelle barre anti-roulis.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

La Xray T2R est disponible depuis quelques semaines maintenant

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Spool Titanium Racing pour HB Cyclone

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Spintec 2, nouvelle platine RDX, Corally IB4200SHV, colle cyano Corally, présenté par SMS

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Nouveau brushless Novak Velociti 3.5.

Coté motorisation, le brushless commence à faire pas mal d’émules. En finale A SSA, 6 pilotes opteront pour cette technologie. En SSB comme en SSA, l’utilisation des IB4200, met à rude épreuve les moteurs: il faisait très très chaud dans les cages! Le profil de la piste accentuait sans doute le phénomène.

La course: en Sport, peu de suspens, car Florian Feuiltaine dominera les qualifications malgré l’opposition de Yann Gradelet suivi d’un peu plus loin par son cousin Patrick. En finales, après la première manche remportée logiquement par Florian avec dix secondes d’avance sur Yann, celui-ci crée la surprise en gagnant la deuxième manche avec seulement 63 centièmes d’avance sur le pôleman ! Tout va donc se jouer dans la dernière finale. La hiérarchie sera rétablie par Florian Feuiltaine qui enfonce le clou en collant près d’un tour à Yann Gradelet, vaillant deuxième. Patrick Gradelet ferme la marche. Bravo à Florian pour cette première victoire nationale.

En SSB, et en l’absence du tenant du titre Fabien Valantin, les paris sont ouverts. C’est Jonathan Claux qui tire son épingle du jeu d’entrée pour s’accorder la pôle position relativement facilement. Derrière Vincent Cavard fait le forcing avec sa FK05 et hérite de la deuxième place sur la grille de départ. Viennent ensuite M. Lezerovic, E.Saurou, O. Beining, M. Berty, F. Jadot, G. Monchy, G. Hendrickx et enfin J.Galineau. Dans la première finale, J. Claux gagne avec trois secondes d’avance sur V .Cavard. Le 3ème est E. Saurou.. Dans la deuxième finale, O. Beining s’impose pour quinze centièmes devant J. Claux et J. Galineau. La course est plus qu’ouverte avant la troisième finale qui voit le schéma de la première manche se reproduire. Jonathan Claux s’impose tout logiquement après une pôle incontestable. Second, Vincent Cavard. Michael Lezerovic complète le podium. En finale B, ç’est Jérémy Clavey qui s’impose devant Xavier Cavard et Christophe Pyszczek.

En SSA, le pilote local A. Beauquier gardera la pôle position jusqu’à la manche quatre de qualification. Après la manche quatre, S. Bellity prend les commandes de la course et conservera la pôle malgré une égalité de points. Alex perd la pôle pour 41 centièmes. Ensuite en embuscade viennent L. Jasmin, C. N’Diaye, J. Delalondre, W. Pollet-Villard, H. Ragaut, M. Jasmin, M. Rascol et D. Marmand. La pôle en B est détenue par J. Carpentier, vainqueur de l’édition 2005. Dans la première finale, L. Jasmin s’impose devant W. Pollet-Villard et M. Rascol alors que A. Beauquier ne termine pas un tour et que S. Bellity casse son rotor à moins d’une minute de la fin. Dans la deuxième finale, Le pôleman ne bouclera que cinq tours et ç’est L. Jasmin qui gagne aux termes des cinq minutes et donc remporte la victoire finale. Derrière ç’est A. beauquier qui termine deuxième devant H. Ragaut. Loic ne prendra donc pas le départ de la dernière finale comme le stipule le règlement, tout comme W.Pollet-Villard qui décide d’arrêter après une casse dans la deuxième manche. Stephane part bien et ne quittera plus le leadership jusqu’au bout. Belle bagarre derrière entre Hugo Ragaut et Alex Beauquier. Il nous offrirons des tours collés l’un à l’autre avec quelques fois des touchettes sans conséquences car chacun veillait à rester fairplay en attendant l’autre. Bravo ! S. Bellity s’impose donc devant A. Beauquier et H. Ragaut. Au final, Loic Jasmin remporte la victoire devant Alexandre Beauquier et Hugo Ragaut. En finale B, Jérôme Carpentier gagne devant Christophe Tardy et Joan Urbain. Damien Gallay gagne la finale C.

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Le podium SSA:

1 Loïc Jasmin
2 Alexandre Bauquier
3 Hugo Ragaut

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Le podium SSB:

1 Jonathan Claux
2 Vincent Cavard
3 Michael Lezerovic

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Le podium Sport:

1 Florian Feuiltaine
2 Yann Gradelet
3 Patrick Gradelet

Le bilan du week-end: parfait, ç’est le terme qui semble le plus adapté à cette épreuve et ce dans tous les domaines : organisation au top, ambiance bon enfant, fairplay général quelque soit la catégorie pratiquée. Nous rêvons déjà de la saison 2007 avec les mêmes ingrédients.

Saison 2007 pour laquelle nous allons avoir bientôt les éclairages de la fédération tant au niveau technique (évolution des brushless, type de pneus en sport et supersport) qu’au niveau des règlements de chaque catégorie. Nous espérons juste que la voix des pilotes sera entendue un peu plus, car le cas de la catégorie promotion doit rester une exception si nous voulons conserver un plateau de pilotes intéressant.

En attendant, nous vous souhaitons une bonne saison hivernale. Rendez-vous sur les pistes en 2007 !

1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach
1/10 Touring Car Racing - Championnat de France Manspach

Championnat de France 1/10 Touring - Manche 5 à Manspach - Catégorie Supersport A

Rang Driver Car Motor Batteries Sponsors
1 Loïc Jasmin Tamiya
415 MSX
GM GM
IB4200
GM Racing, Graupner
2 Alexandre Bauquier Associated
TC3 FT
Novak BL Corally SMS
3 Hugo Ragaut HB Cyclone Orion V2 Peak
IB4200
Team Orion, RC Body Paint
4 Mathias Rascol Xray T2 Novak BL SMC
IB4200
Xray, Novak, RB, Millenium Racing
5 Cyril N'Daye Tamiya
415 MR
Team Orion Team Orion T2M, Team Orion, LRP, Tamiya, RC Body Paint, Millenium Racing
6 Stéphane Bellity Xray T2 GM BL Team Orion RB, Millenium Racing
7 Walter Pollet Villard Corally RDX Corally Corally Corally, SMS
8 Michaël Jasmin Tamiya
415 MSX
GM GM
IB4200
 
9 Jérémy Delalondre Corally RDX Corally Corally Corally, SMS
10 David Marmand HB Cyclone  

 

 
           

Championnat de France 1/10 Touring - Manche 5 à Manspach - Catégorie Supersport B

Rang Driver Car Motor Batteries Sponsors
1 J. Claux HB Cyclone      
2 Vincent Cavard Xray FK'05      
3 Michael Lezerovic Tamiya
415 MR
     
4 Eric Saurou Tamiya
415 MR
Team Orion   Millenium Modélisme, BAK Design, T2M, RC Driver
5 Julien Galineau Xray T2      
6 Olivier Beining Corally RDX Corally Corally
GP3700
WPV
7 Michel Berty Associated
TC4 FT
     
8 Florent Jadot Corally RDX      
9 Gregory Monchy Associated
TC4FT
Reedy Fusion RMD, JTN
10 Gilles Hendrickx Tamiya
415 MSX
Corally Orion
GP4300
 
           

Championnat de France 1/10 Touring - Manche 5 à Manspach - Catégorie Sport

Rang Driver Car Motor Batteries Sponsors
1 Florian Feuiltaine Tamiya
415
Corally GM
GP3700
 
2 Yann Gradelet Xray FK'05 Corally Peak  
3 Patrick Gradelet Losi
XXXS
Corally Peak
GP3300
 
           

Partenaires de RC Infos:

Retour en haut de page    |    Retour à la page précédente

Charte d'utilisation    |    Contact    |    RCi sur Twitter    |    RCi sur Facebook

Copyrights © :   AdaptaWeb  /  RC Infos    |    Dernière mise à jour:  Vendredi 09 octobre 2015